Un | sur | Quatre-ving-dix-neuf : Bornes.

& qu’il faut bien dire un peu pourquoi, pourquoi ce titre et pourquoi cette contrainte, s’y essayer alors, évoquer : & la nécessité de s’y ré-atteler, à l’écriture du blog, et de ce qu’elle pointe, en tant qu’écriture méta, notamment : que la contrainte fait l’écriture comme le cadre fait l’image, que la dite forme du texte ne se scinde de son dit fond, que la formulation d’un cadre produit & définit, lance & borne, & que donc : il fallait une contrainte, pour reprendre et tenir, tenir la corde mais la tendre ferme, d’abord. Poser un cadre double, deux nombre pour abscisse et ordonnée, deux coordonnées chiffrées : mesure du temps, mesure des signes. Ce vendredi 26 mai de reprise, il y a 79 jours de passés depuis le dernier article en date, et se donnant un délai de vingt jours, ça en fera 99 le 15 juin : faire 99 textes d’ici là doit être possible, me dis-je, et qu’ils soient de x fois 99 signes, espaces compris, devrait constituer une métrique nette et souple : ici, 990, ouste, fini.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s