Six | sur | Quatre-vingt-dix-neuf : Jeux.

& constatant que la contrainte chiffrée vieille d’avant-hier et de cinq textes, tient & nous enserre en relative souplesse, que les textes s’écrivent, en multiples de 99 signes & constatant de plus qu’écrire entraîne écrire, que textes font textes en marabout-boule-de-neige & volumétrie croissante, se redemander si– non, même pas : se redire que – 99 eh bien, parce que c’est ainsi ça nous va, 99 voilà ça y va ça rentre, ça-le-fait, 99 voilà, textes : 99 de signes fois : 99 & c’est –PAS–tout : 99 parce que Frédéric Forte, usager récurrent de ce nombre, son fétiche, via ses variations en 99 notes préparatoires à. Frédéric Forte aura traversé cette période : deux entretiens successifs pour Livreaucentre ; des séances d’atelier de lecture tenues seul, sans public, seul face & avec petit tas des beaux livres de Forte au fond d’une grande salle glacée, drôles de moments passés avec les livres, moments où m’y noyer m’y émerveiller m’y orienter perplexe, tant ça joue ; une présentation pour la Maison, que j’aurai écrite mais pas pu prononcer (merci Alain pour le dépannage) : et ce blog que j’aurai souvent compulsé, poète-public, trace de résidence au Comptoir des mots, à propos duquel j’entamais sa présentation (à paraître in Gare Maritime 2011) :

« Lâchez un poète dans une librairie, et il se passe des choses, il se passe que bougent les choses et places assignées, lecteur, libraire, auteur : s’instaure un jeu, entendez-le à (au moins) deux sens du terme, un amusement et un espace libre entre des pièce d’un mécanisme. Les deux, ajoutés, sont créateur de situations, d’évènements. D’immenses et innombrables micro-évènements. De faits, littéralement, poétiques. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s