Quinze | sur | Quatre-vingt-dix-neuf : Retard.

Spéculations chiffrées, au bout d’une semaine de cet exercice sous contrainte : une semaine pour 14 textes, ce qui donne 2 par jour, ce qui nous mènerait, tenant cette moyenne, à 99 billets produits en 44,5 jours au lieu des 20 initialement prévus – plutôt pariés que prévus, d’ailleurs.

Pour le tenir, l’objectif des 99 en 20 jours, il faudrait en publier encore 85 en 13 jours. Donc, la contrainte telle qu’assignée est : intenable – d’ailleurs elle n’est jamais tenue, ne l’a jamais été, puisqu’elle réclamait de faire 5 textes par jour, ce qui même au plus fort de cette semaine n’est jamais arrivé. La surprise est infinitésimale, qui y aurait cru ; et la surprise n’est pas moindre de s’en fiche un peu, confiant et convaincu de continuer au rythme de la nécessité, car une nécessité s’est imposée ; & la contrainte formelle doublée (format des textes + rythme de parution) s’est montrée sous un jour qui ne nous surprend surtout pas, de pré-texte, imposant un premier cadre où se lancer, où se lancer soi pour lancer quelque chose emporté avec soi, & qui se substitue & draine aussi d’autres formats, d’autres correspondances, & déjà l’idée informulée encore mais qui perce, éruption sous-cutanée, d’une cohérence de l’ensemble, d’un où-ça-va qui s’impose, au lieu d’un quand-ça-va-se-terminer.

D’un retard, énorme et voué à s’accroître, se réjouir.

& se réjouir de s’en réjouir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s