Sans raisons et sans rimes | Un dossier poésie par Alain Girard-Daudon (librairies “Initiales”)

(Reprise d’un article initialement paru sur livre au centre en juin 2012)


“Nous n’avons d’autre souhait que de vous donner envie d’aller à la rencontre des poésies françaises d’aujourd’hui, en vous présentant quelques poètes vivants, quelques voix, quelques chemins, quelques, et seulement quelques, car l’espace de ce dossier n’autorise pas plus. Ne pouvant prétendre à l’exhaustivité, c’est un choix, forcément injuste, qui nous vaudra des reproches et des inimitiés, mais tant pis. Nous le revendiquons et souhaitons à nos lecteurs le désir d’aller plus loin sur les chemins que nous aurons ouverts, par des voies sinueuses, sans raisons et sans rimes.”

On peut faire confiance à Alain-Girard Daudon, jeune retraité, fondateur de l’institution qu’est la librairie Vent d’Ouest pour la région nantaise (et au-delà), pour ce qui est de donner envie… Ce dossier, conçu pour le groupement de libraires Initiales (saluons au passage le travail de l’infatigable Aude Samarut), est une mine et, la chose est assez rare pour être signalée, présente un panorama aussi vaste que d’une grande exigence, loin des clivages comme des facilités. Le lisant j’y retrouve ce qui fut un grand bonheur d’amitié, de recherche, d’attention (et, ce faisant, de formation personnelle, et mutualisée), durant ces quelques années partagées avec Alain (et d’autres, dont Jean-Pascal Dubost, ou Frédéric Laé, qui présente Jacques Sivan dans ce volume) au C.A de laMaison de la poésie de Nantes. Anciens et modernes, formels , objectivistes, oulipiens, poètes pop, prosateurs, inclassables, femmes, hommes… c’est un ouvroir, pas un ghetto, le paysage qui nous est ici présenté :

“La poésie aujourd’hui en France est un ensemble de paysages variés. En apparence, ils ne se ressemblent pas plus que le littoral atlantique ne ressemble à la Savoie, ou la plaine des Flandres à la Haute Provence. Sinon qu’ils ont un terreau commun : la langue.” (Alain-Girard Daudon).

Cet ample dossier (36 pages grand format, superbement maquettées) est un outil qui s’avérera aussi utile aux professionnels (libraires, bibliothécaires : c’est un support idéal pour entamer la constitution d’un fonds poésie), qu’aux amateurs : on se réjouit qu’il incite à découvrir Caroline Sagot-Duvauroux, Jacques Dupin, Jean-Michel Espitallier, Valérie Rouzeau, Charles Pennequin, Ludovic Degroote ou Stéphane Bouquet.
Il est disponible gratuitement, sous forme imprimée,  dans les librairies du réseau Initiales, mais il est  aussi téléchargeable en son intégralité à cette adresse : http://www.initiales.org/Sans-raison-et-sans-rimes.html

Le site du groupement Initiales est par ailleurs chaudement recommandé. Outre ce dossier, vous pouvez aussi y retrouver en archives les quelques dizaines de dossiers précédents, de Julien Gracq à La Guerre d’Espagne ou au roman noir, Pierre Michon, Annie Saumont…  et même un numéro Figures italiennes, disponible en format epub.

Loin de la déploration quant aux difficultés (réelles) rencontrées par cette  profession, ce site est une mine de ressources, un lieu de découvertes et de ralliement intéressant. Ces dossiers accessibles en ligne le montrent : les libraires indépendants ont à faire avec le web et le numérique, assurément ; et chacun de nous, IRL et URL, a besoin de leur médiation, vive et, hautement, littéraire. Il reste, chaque jour, à inventer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s