Oceania Boulevard, de Marco Galli (Ici même éditions, 2014)

(Reprise augmentée d’une notice parue dans Encres de Loire n° 67)

 

Oceania Boulevard, de Marco Galli (Ici même éditions, 2014)

Traduit de l’italien par Silvina Pratt.

La maison d’édition de BD et romans graphiques nantaise Ici Même, fondée et dirigée par Bérengère Orieux (qui a travaillé pendant une dizaine d’années pour Vertige Graphic), édite majoritairement des traductions. C’est un auteur italien, Marco Galli, qui signe ce thriller horrifique, aux accents lynchiens assombris encore d’incursions gore (absolument terrifiantes).
En effet, plus que romanesque, l’univers d’ Oceania Boulevard est avant tout cinématographique. Les planches, au fond noir, sont scindées en deux cases, larges plans panoramiques qui sont comme des arrêts sur image. L’enquête du ténébreux inspecteur Mortenson sur la mort de l’ entertainer en art contemporain Pol Riviera le conduira d’eaux troubles en eaux… plus troubles encore. La galerie de portraits que constitue son enquête est une véritable « foire aux atrocités » (pour citer Ballard, influence jamais lointaine des radiographies acides de nos grandes cités).
La grande violence, physique et psychologique, du récit comme des images, est tempérée par un double jeu de mise à distance, via cette découpe en plans fixes, via aussi ce trait fin et cette mise en couleurs originale (par le jeu des techniques, incluant des effets numériques), qui déréalisent et font de cet album une variation.
Un méta-polar, en somme, un jeu sur les figures de séries B et Z — ce que soulignent encore les citations, directes ou plus allusives, de décors et plans des films de David Lynch.
Une découverte.

Marco Galli, Oceania Boulevard, 152 p. – 24 €, (Ici même éditions, 2014), ISBN 978-2-36912-004-9

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s