Frédéric Boyer, l’enfance au devant de nous

(Texte paru dans Gare maritime 201, en juin 2017) « La seule position morale, c’est celle qui ac­cueille les questions, les problèmes », affirmait Frédéric Boyer lors de notre entretien au lieu unique ce soir-là, à propos de son implacable et vibrant Quelle terreur en nous ne veut pas finir, petit livre s’emparant d’une « question d’actua­lité » (celle des migrants et de leur accueil — ou plutôt non-accueil), pour la faire résonner, vibrer, puis grandir en nous, par les moyens qui sont les siens : ceux d’un extrême soin apporté aux mots, à leur choix, d’un désir moral de précision la plus grande dans l’usage de la langue, qui ainsi grandit, dans et par, cette économie de la langue.

Publicités

Elitza Gueorguieva, Nina Yargekov, Deux ordonnées hors de l’ordinaire

Ci-dessous, ce texte de présentation avant la rencontre (évoquée ici), organisée avec et pour la Maison de la poésie de Nantes, au lieu unique, jeudi 9 février 2017. Le podcast de nos entretiens est à venir dans quelques jours, et des moments des lectures seront eux à visionner sur le site tout neuf de la … Lire la suite Elitza Gueorguieva, Nina Yargekov, Deux ordonnées hors de l’ordinaire

À propos de Julien d’Abrigeon | de tapin et de Sombre aux abords (Quidam, 2016) (présentations au festival Midi-Minuit 2016)

Ces deux textes ont été lus durant l'édition 16 du festival Midi-Minuit poésie, Julien d'Abrigeon et Tapin au carré avant la présentation dudit site tapin2 par son auteur (samedi 10 décembre 2016, 14h, Lieu Unique), « Le Bronx dans le massif central, le bordel dans les creux, massif et décentré » avant la magnifique performance … Lire la suite À propos de Julien d’Abrigeon | de tapin et de Sombre aux abords (Quidam, 2016) (présentations au festival Midi-Minuit 2016)

Emmanuelle Pireyre et Gilles Weinzaepflen (Toog) – du bricolage existentiel.

(Texte lu avant la lecture des deux auteurs lors de Autrement le monde, événement organisé par La Maison de la poésie de Nantes au Lieu unique, samedi 28 novembre 2015). (à paraître dans Gare maritime 2016, en juin 2016) —– Emmanuelle Pireyre et Gilles Weinzaepflen (Toog) – du bricolage existentiel.   Bricolage : ainsi présenté, ça … Lire la suite Emmanuelle Pireyre et Gilles Weinzaepflen (Toog) – du bricolage existentiel.

Dominique Quelen, mille et un coups de -dé

(Texte lu avant la lecture de Dominique Quelen avec Stéphane Fromentin à Midi Minuit poésie 15ème édition, octobre 2015 à Nantes.) (à paraître dans Gare maritime 2016, en juin 2016) —– Dominique Quelen, mille et un coups de -dé « Comme beaucoup, j’écris pour combler un manque ou plus exactement une perte, tout en étant … Lire la suite Dominique Quelen, mille et un coups de -dé

Charles Robinson fomente, projette, agit. (Vous aurez été prévenus.)

(Texte lu avant la lecture de Charles Robinson à Midi Minuit poésie 14ème édition, octobre 2014 à Nantes.) (à paraître dans Gare maritime 2015, en juin 2015) ----- Charles Robinson, je pense que c’est un pseudonyme et le considérerai comme tel, par choix, et ce même si l’Etat-civil conteste, reprend, s’insurge, il me plaît pseudonyme … Lire la suite Charles Robinson fomente, projette, agit. (Vous aurez été prévenus.)

François Matton, vite et lent

(Texte lu avant la lecture de François Matton à Midi Minuit poésie 14ème édition, octobre 2014 à Nantes.) (à paraître dans Gare maritime 2015, en juin 2015) ----- Quand immobile en pleine vitesse on n’en est plus à un paradoxe près est-il écrit dans 220 satoris mortels de François Matton (chez P.O.L), phrase assortie d’un … Lire la suite François Matton, vite et lent

retourner du tralala contre du vroum-vroum – à propos de David Christoffel

(Texte lu lors de la  soirée "POESIE ET MUSIQUE" Récital commenté de David Christoffel suivi d'un débat avec : Françoise Clédat, Gilles Amalvi et Jean-Claude Pinson, animé par Thierry Guichard, au Pannonica, Jeudi décembre 2013 à 19h30.) (à paraître dans Gare maritime 2014, en juin 2014) Ajouter que si le texte dit quelque chose sans … Lire la suite retourner du tralala contre du vroum-vroum – à propos de David Christoffel

Virginie Poitrasson, Il faut toujours garder en tête une formule magique. 

(Texte lu avant la lecture de Virginie Poitrasson à Midi Minuit poésie 13ème édition, samedi 12 octobre 2013, 22h45, à Nantes.) (à paraître dans Gare maritime 2014, en juin 2014) Virginie Poitrasson,  Il faut toujours garder en tête une formule magique. Ou, par ailleurs : « Enoncés et puis soudain la vocalise chick-a-dee-dee-dee comme nombril, centre de … Lire la suite Virginie Poitrasson, Il faut toujours garder en tête une formule magique. 

Précis & précieux dérangements, à propos de Frédérique Cosnier

(Texte lu lors de la  soirée "À SUIVRE…", Déborah Heissler et Frédérique Cosnier, au Pannonica, Jeudi 16 mai 2013 à 19h30.) (à paraître dans Gare maritime 2013, en juin 2013) Frédérique Cosnier est shampouineuse, c'est écrit en addendum de son premier livre. Frédérique Cosnier s'est parfois, cette année, réveillée en forme de rhizome à papa … Lire la suite Précis & précieux dérangements, à propos de Frédérique Cosnier

Du mouvement dans une ligne de mots (à propos d’Arno Calleja)

(Texte lu lors de la lecture de Arno Calleja au Pannonica, jeudi 12 décembre 2012, à Nantes.) (à paraître dans Gare maritime 2013, en juin 2013) Du mouvement dans une ligne de mots Arno Calleja est de Marseille est né en 1975 est auteur de nombreux textes en revue et en livres et en blog … Lire la suite Du mouvement dans une ligne de mots (à propos d’Arno Calleja)

Gilles Weinzaepflen

(Texte lu lors de la lecture de Gilles Weinzaepflen avec David Fenech à Midi Minuit poésie 12ème édition, samedi 13 octobre 2012, 14h30, à Nantes.) (à paraître dans Gare maritime 2013, en juin 2013) mon déséquilibre est une victoire du voyage debout Gilles Weinzaepflen filme, écrit, fait de la musique sous le patronyme de Toog. Il … Lire la suite Gilles Weinzaepflen

Patrick Bouvet

Texte publié dans Gare maritime 2011, (revue anthologique annuelle de La Maison de  la poésie de Nantes) Patrick Bouvet, depuis son premier livre, « In Situ », début 2000, a publié de nombreux courts (mais non petits) livres, aux éditions de L’Olivier, aux défuntes éditions Inventaire-Invention (quatre textes récemment repris en version numérique par e®e), … Lire la suite Patrick Bouvet

Emmanuel Rabu, anthropie entropie

(Texte lu  lors d’une soirée “Poèmes en cavale”, Emmanuel Rabu en duo avec Basile Ferriot, en janvier 2012 ; publié dans Gare maritime 2013, (revue anthologique annuelle de La Maison de  la poésie de Nantes))     Emmanuel Rabu a publié quelques étranges, rares et beaux livres, associant des figures de champs culturels fort distants … Lire la suite Emmanuel Rabu, anthropie entropie

Sandra Moussempès

Texte lu lors du festival Midi-Minuit, édition d’octobre 2011 ; publié dans Gare maritime 2012, (revue anthologique annuelle de La Maison de  la poésie de Nantes). ———————————————————- Sandra Moussempès, poète, est auteure de livres aux titres suaves et sombres : Photogénies des ombres peintes, Biographie des idylles… chez Flammarion, à L’Attente ou chez Fourbis. Elle … Lire la suite Sandra Moussempès

Pascale Bouhénic

Texte lu lors du festival Midi-Minuit, édition d’octobre 2011 ; publié dans Gare maritime 2012, (revue anthologique annuelle de La Maison de  la poésie de Nantes). ———————————————————- De Pascale Bouhénic, on sait qu’elle filme, et qu’elle écrit. Pascale Bouhénic, écrirait-on pour résumer, si l’on voulait résumer, aller au plus vite et simple, PB, donc, fait … Lire la suite Pascale Bouhénic

Frédéric Forte

Texte lu (par Alain Girard-Daudon, merci encore à lui) lors d’une soirée “Poèmes en cavale”, en novembre 2010 ; publié dans Gare maritime 2011, (revue anthologique annuelle de La Maison de  la poésie de Nantes) Frédéric Forte, poète public — il l’a revendiquée, cette étonnante étiquette, durant sa résidence au Comptoir des mots, librairie parisienne, … Lire la suite Frédéric Forte

Christophe Manon

Texte lu lors du festival Midi-Minuit, édition d’octobre 2010 ; publié dans Gare maritime 2011, (revue anthologique annuelle de La Maison de  la poésie de Nantes) - repris également partiellement en billet sur ce site, ici. ---------------------------------------------------------- Je citerais volontiers Manon. Pour commencer, pour continuer, pour finir – ou n’en pas finir. C’est une récurrence, … Lire la suite Christophe Manon

Sarah Riggs

Texte lu lors du festival Midi-Minuit, édition d'octobre 2009 ; publié dans Gare maritime 2008, (revue anthologique annuelle de La Maison de  la poésie de Nantes) Sarah Riggs , poète, écrit, en anglais, de courts textes (généralement traduits par Marie Borel et Françoise Valéry), dont ont été tirés trois livres, parus en français aux éditions … Lire la suite Sarah Riggs

Nicole Caligaris et Jean-François Pauvros

Texte lu lors d’une soirée “Poèmes en cavale”, en mars 2009 ; publié dans Gare maritime 2010, (revue anthologique annuelle de La Maison de  la poésie de Nantes) Je viens tenter : une chute. Pour vous présenter la lecture de ce soir, guitare et voix, dialogue Nord Sud drôle de façon, Pauvros Caligaris, en hommage à … Lire la suite Nicole Caligaris et Jean-François Pauvros

Sereine Berlottier

Texte lu lors de l'édition d'octobre 2008 du festival Midi-Minuit Poésie; publié dans Gare maritime 2009, (revue anthologique annuelle de La Maison de  la poésie de Nantes) Sereine Berlottier pour vous dire, mais sans doute aviez-vous remarqué, a déjà un prénom. Ce n’est que ça mais c’est ça, Sereine, un prénom singulier et un prénom, … Lire la suite Sereine Berlottier

Laure Limongi et Olivier Mellano

Texte lu lors du festival Midi-Minuit, édition d'octobre 2008 ; publié dans Gare maritime 2009, (revue anthologique annuelle de La Maison de  la poésie de Nantes) La scène est ouverte à deux étonnantes entités. Mellano Olivier, musicien ; et Limongi Laure, écrivain. Entre eux il y avait matière au croisement, croisement des genres et des … Lire la suite Laure Limongi et Olivier Mellano

Jérôme Mauche

Texte lu lors du festival Midi-Minuit, édition d'octobre 2007 ; publié dans Gare maritime 2008, (revue anthologique annuelle de La Maison de  la poésie de Nantes) «  Écrire à partir de ce qui est écrit déjà. Ne serait-ce que pour constater que ce n’était pas cela qui était écrit en fait. » Le monde dans les livres … Lire la suite Jérôme Mauche

Eric Meunié et Olivier Mellano

Texte lu lors du festival Midi-Minuit, édition d'octobre 2007 ; publié dans Gare maritime 2008, (revue anthologique annuelle de La Maison de  la poésie de Nantes) « 272 Quand je vois quelqu’un composer, je suis ému par ces moments d’immobilité totale où il cherche ses mots, sa pensée perdue, le bras bloqué en travers de … Lire la suite Eric Meunié et Olivier Mellano