La médiation littéraire, c’est quoi ? (Work in progress)

(Parce que ma fonction est toujours transitive,  et mon autorité toujours adressée.) Ilona Riou-Artus m'envoie des questions quant à la médiation littéraire et à la modération de débats, ce que je qualifie comme étant mon métier... et comme après une journée  d'études, et un portrait dans le magazine de Mobilis, c'est la troisième fois que je tente de répondre à cette interrogation, qui me travaille moi-même, voici mes réponses, amplement développées, à ses questions. (comme il y a de la matière, et des questions nous parlerons d'un work in progress - to be continued, donc...

Virginie Linhart, un entretien à propos de L’effet maternel (Flammarion, 2020) | (Oh les beaux jours !, 2020)

https://Série Journal d’un autre, © Frédéric Lecloux / Agence VU’

((Faire avec, en confinement) A l’instar du Printemps du livre de Grenoble, la belle équipe du festival Oh les beaux jours ! a imaginé une version distante. Très heureux d’y avoir contribué, par trois fois. cet entretien avec Virginie Linhart, dont le très beau livre "L'effet maternel" (Flammarion, janvier 2020), traite selon des modalités documentaires une histoire familiale intime pour en faire un "autodocumentaire" à la fois touchant et au pouvoir générique, universel.

Claro, à propos de La maison indigène (Actes sud, 2020) | (Oh les beaux jours !, 2020)

La belle équipe du festival Oh les beaux jours ! a imaginé en 2020 une version distante.
Très heureux d’y avoir contribué, par trois fois.
Et pour finir, cet entretien avec Claro, dont cette Maison indigène (Actes sud, mars 2020), parue juste avant le confinement, est une exploration fascinante d'une histoire familiale oubliée, un arpentage de ramifications littéraires, historiques, identitaires - toutes pareillement déconstruites, dans une grande clarté.

Sylvain Prudhomme, en triplex Arles-Nantes-Marseille (Oh les beaux jours !, 2020)

((Faire avec, en confinement) A l’instar du Printemps du livre de Grenoble, la belle équipe du festival festival Oh les beaux jours ! a imaginé une version distante. Très heureux d’y avoir contribué, par trois fois. Et pour commencer, cet entretien avec le cher Sylvain Prudhomme, vieux complice multiplement présent sur ce site, discussion autour de … Lire la suite Sylvain Prudhomme, en triplex Arles-Nantes-Marseille (Oh ! les beaux jours, 2020)

Lisa Liautaud / les éditions de l’Observatoire (entretien réalisé avec/pour les étudiant(e)s ML deuxième année, La Roche sur Yon, 2019)

"être éditeur, c’est avoir un cerveau schizophrène ; être à l’affût du texte qui emporte sa sensibilité propre tout en tentant de discerner si ce texte a la capacité d’emporter le plus grand nombre." (Lisa Liautaud, avril 2018)

Cet entretien a été réalisé collaborativement, avec les étudiant.e.s en deuxième année de DUT métiers du livre de La Roche-sur-Yon, où j'enseigne et interviens depuis plusieurs années. On en retrouve de larges échos dans leurs dossiers documentaires)

Le contraire du storytelling

(Où quelque chose toujours se passe quand on pense et classe) (Même quand on n'est vraiment profondément assurément certain de rien) Depuis deux ans j'interviens dans le master Limès de Martin Rass et Stéphane Bikialo, à Poitiers, spécialité « nouvelles médiations (littéraires) » où je propose des formes d'intervention à la jonction de mes pratiques et de … Lire la suite Le contraire du storytelling

« On a vécu du temps » | De quelques ateliers d’écriture en 2016 avec la Maison de la poésie de Nantes & de leurs traces

« On a vécu du temps » | De quelques ateliers d'écriture en 2016, de leurs traces Parler ateliers d'écriture je l'ai souvent fait par ici, la maison de la poésie de Nantes est évoquée souvent par là, et je n'avais jamais jusqu'à cette année 2016 (celle qui vient de se terminer, pour laisser s'ouvrir sa suivante, … Lire la suite « On a vécu du temps » | De quelques ateliers d’écriture en 2016 avec la Maison de la poésie de Nantes & de leurs traces

La sérendipité c’est avoir la vie devant soi (texte de soutien à la librairie nantaise de Charlotte Desmousseaux)

Charlotte c'est une amie, mon amie libraire, on a galéré ensemble (passer l'hiver 2013-2014 en se serrant les coudes, il fallait), on s'enthousiasme en on se chamaille comme frères et sœurs (alors qu'on se connaît depuis pas tout à fait 5 ans), on bosse en fraternité et intelligence (et complémentarité, je pense notamment au travail … Lire la suite La sérendipité c’est avoir la vie devant soi (texte de soutien à la librairie nantaise de Charlotte Desmousseaux)

QUI DE L’ŒUF QUI DE LA POULE ? | conférence-banquet pour Terres de Parole, avril 2016

(Une conférence/discussion, donnée dans le cadre de Terres de paroles 2016 / (Imaginaires numériques, du vendredi 15 au samedi 16 avril 2016) -- QUI DE L’ŒUF QUI DE LA POULE ? , par Guénaël Boutouillet #Œuf Vs poule L’œuf ou la poule, on a appelé ça ainsi, formule usuelle qui m’est parfois un tic de … Lire la suite QUI DE L’ŒUF QUI DE LA POULE ? | conférence-banquet pour Terres de Parole, avril 2016

Alexandre Seurat, Marion Guillot, un entretien croisé

Verbatim de l'entretien à quatre mains, réalisé avec Alain Girard-Daudon pour le magazine mobiLISONS - POUR en LIRE la version allégée, C'est ici. A titre personnel, j'ai beaucoup apprécié ces deux livres - dans cet entretien, j'avais à charge de poser des questions à Alexandre Seurat, dont La Maladroite est une terrifiante et très juste … Lire la suite Alexandre Seurat, Marion Guillot, un entretien croisé

Comment c’est, commencer ?

Comment c’est, commencer ? C’est une heureuse conjonction qui m’a mené à lancer cette proposition d’écriture et à publier les 20 textes produits depuis celle-ci. (La séance est décrite en détail ici). La conjonction, c’est celle de ce cours d’ « écriture et numérique », à La Roche-sur-Yon, pour des étudiants en info comm options métiers du livre, … Lire la suite Comment c’est, commencer ?

Multiplications du peu ( in « e-nrf », numéro 610 de la NRF, novembre 2014, Gallimard)

Multiplications du peu (texte paru in e-nrf, numéro 610 de la NRF, paru en novembre 2014 chez Gallimard et présenté ici) * « Et si la mort n’était qu’un son ? dit-elle. Un son parasite. Un son que nous entendrions pour toujours, tout autour de nous. Comme ce serait terrible. Un son uniforme, neutre. » … Lire la suite Multiplications du peu ( in « e-nrf », numéro 610 de la NRF, novembre 2014, Gallimard)

Et nous n’avons même pas parlé de Tolède… (rencontre avec Mathias Enard et Camille de Toledo, podcast)

 Et nous n'avons même pas parlé de Tolède... Mathias Énard, Camille de Toledo Vertiges, vestiges – Nos Europes évanouies, à venir. Une conversation animée par Guénaël Boutouillet, pour remue.net et la Scène du Balcon, à la Maison de la poésie. Une rencontre dans le cadre d’ "Une Saison de lecture" organisée par La Scène du … Lire la suite Et nous n’avons même pas parlé de Tolède… (rencontre avec Mathias Enard et Camille de Toledo, podcast)

L’invention perpétuelle du souvenir (et son absence) – avec Brainard, Perec, Pagès, Séné, Grossi et tous nous autres…

  je me souviens en ritournelle sans cesse reprise, je se souvient qu'il n'arrête pas de se souvenir, de revenir, de repartir, de muer. On pourrait reprendre le titre de Harry Matthews, Je me souviens de Georges Perec, sauf qu’on n’a pas connu Perec, alors ça ne joue pas. Non, ce qui me marque ces … Lire la suite L’invention perpétuelle du souvenir (et son absence) – avec Brainard, Perec, Pagès, Séné, Grossi et tous nous autres…

Relire, penser, classer — relire Penser classer

Qu'à quelques heures de démarrer la quatrième saison d'atelier numérique  (Poieo numérique, présenté brièvement en ses principes ici) à La Roche-sur Yon, avant de reprendre la route saisonnière (de saison, justement, au vu des milliers de litres d'eau qui se déversent dehors), me monte une forme de stress n'a rien de vraiment étonnant, & ce … Lire la suite Relire, penser, classer — relire Penser classer

Du plagiat (parfois) puni : Françoise Morvan remporte son procès pour contrefaçon

  Du plagiat (parfois) puni : Françoise Morvan remporte son procès pour contrefaçon L'époque, et ses tares, sont bien pratiques, souvent, pour asseoir les opinions infondées. On accuse souvent l'internet de tous les mots, par paresse, par facilité : combien de fois ai-je entendu, à titre comminatoire, ou à l'inverse, justificatif, les arguments contraires et … Lire la suite Du plagiat (parfois) puni : Françoise Morvan remporte son procès pour contrefaçon

[lire+écrire] numérique, un récit en étoile

 (« Bookserver in a book », Biblioteca project, Yoana Buzova) Dans la continuité de ce qui fut inauguré lors d’une journée professionnelle « Éditer un nouveau métier / mutations numériques », en décembre 2011 à Angers, un cycle intitulé [lire+écrire]numérique] co-conçu avec Catherine Lenoble, a vu le jour en 2013. On en souvent parlé ici même, le blog demeure consultable. Il a permis d’expérimenter … Lire la suite [lire+écrire] numérique, un récit en étoile

ZERO (ou, rentrée littéraire=tête à toto)

« Cette jeunesse est pourrie depuis le fond du cœur. Les jeunes sont malfaisants et paresseux. Ils ne seront jamais comme la jeunesse d’autrefois. Ceux d’aujourd’hui ne seront pas capables de maintenir notre culture.» (pourrait-on commencer par conclure, par paresse, par erreur et par flippe, façon Finkielkraut, Socrate ou citation babylonienne.) Zéro, ont-ils répondu. (On pourrait … Lire la suite ZERO (ou, rentrée littéraire=tête à toto)