CIRCUIT COURT – en librairies et vidéos

Dans le cadre de Circuit court, projet d'aide à la filière du livre en Pays de la Loire, dont j'ai eu la joie depuis l'automne dernier (au gré des déprogrammations et reprogrammations en contexte Covid) d'assurer la coordination et programmation littéraire avec Mobilis, l'ALIP et Coll.libris (tout est expliqué plus bas), nous avons eu l'idée … Lire la suite CIRCUIT COURT – en librairies et vidéos

Faire 800 secondes, podcast (saison 1) / 12 minutes, pour lire-dire au moins deux livres

Car parfois, n'êtes-vous pas un peu las, de VOIR juste des livres, un peu lassé.e.s de JUSTE les montrer, de n'en voir énoncé que du slogan, de la formule en 280 signes ? On s'est laissé un peu de temps (pas trop non plus, quelques minutes) pour parler de livres et tirer quelques fils qui peuvent les relier.

L’imagination sans pouvoir

De la rentrée, des bruits de langue et d'autres choses, belles malgré tout

C'est l'heure anniversaire (prière de ne pas prononcer le « e » final du substantif sous peine de malheureux jeu de mots), un an qu'on se flippe et patine face, avec, dans ce nouveau monde avec (Covid), qui est d'abord un monde sans (… listez vous-même, c'est bien trop long).

Et quoi d'autre que... l'attente. L'attente, pas même de lendemains meilleurs, juste du prochain verrouillage, dont on sait l'imminence tant on laisse « fuiter » depuis des jours la mauvaise nouvelle – c'est un film à suspense an plus petit budget scénario depuis Plus belle la vie, je crois.
On attend on fatigue, on tient.

La médiation littéraire, c’est quoi ? (Work in progress)

(Parce que ma fonction est toujours transitive,  et mon autorité toujours adressée.) Ilona Riou-Artus m'envoie des questions quant à la médiation littéraire et à la modération de débats, ce que je qualifie comme étant mon métier... et comme après une journée  d'études, et un portrait dans le magazine de Mobilis, c'est la troisième fois que je tente de répondre à cette interrogation, qui me travaille moi-même, voici mes réponses, amplement développées, à ses questions. (comme il y a de la matière, et des questions nous parlerons d'un work in progress - to be continued, donc...

Aroa MORENO DURAN, De l’autre côté, la vie volée, traduit de l’espagnol par Isabelle Cugnon (J-C. Lattès, 2019)

(Où il apparaît que le fait qu'un livre m'ait plu me plaise plus encore, en ce qu'il me confirme que ce qui n'a pas plu à autrui peut me plaire, sans que ce désaccord de goût ne nuise à l'entendement ; qu'au contraire même, de l'arpentage délicat de ce malentendu puisse naître un plaisir redoublé.)

FAIRE UNE LISTE – FAIRE DES LISTES (la rentrée sous toutes les coutures, à Saint-Philbert de Grandlieu et ailleurs)

FAIRE UNE LISTE – FAIRE DES LISTES   Cet article pourrait, ô mise en abyme, s'intituler « La liste des listes ». Depuis plusieurs années la rentrée littéraire m'occupe et c'est une joie que d'en valoriser la diversité selon plusieurs modalités – promenant une valise de #rentrez, invitant des auteur.e.s pour On rentre ! (à Saint-Philbert de Grandlieu, … Lire la suite FAIRE UNE LISTE – FAIRE DES LISTES (la rentrée sous toutes les coutures, à Saint-Philbert de Grandlieu et ailleurs)

« « Il s’agit de donner des yeux à la pensée, ou du moins meilleure vue, par des combinaisons de mots qui fassent projecteurs, lunettes ou loupes. » » |Sandra  Lucbert, Personne ne sort les fusils (SEUIL, collection Fictions et Cie, août 2020)

Parmi les romans de cette rentrée littéraire s'est glissé un essai foudroyant, d'une romancière remarquable – l'essai n'est pas une fiction, pas un roman, mais il traite avec les outils de la littérature (un usage et un rapport au langage, inventifs, questionnant) de ce qui se passe pour une fiction mais dont l'impact est bien réel – la liquidation des vies sous le joug du flux/ du flow économique. Sandra Lucbert a assisté au procès France Télécom, dont on a déjà oublié qu'il eut lieu,

« Tous les mots courent vers vous, c’est la joie » – Dimitri Bortnikov, La vie devant soi, mars 2020

Cette rencontre a été enregistrée à La Vie Devant Soi, le jeudi 05 mars en soirée. Dimitri était en résidence d’écriture à Nantes pour trois mois depuis début février, à l’initiative de la librairie – résidence interrompue depuis pour cause de covid19, mais temps heureux pour toutes celles et ceux qui l'ont croisé.

Un petit frère adoré (Le master Limès, l’invitation aux bruits de langue 2020, et Alexandre Seurat en grand champion).

Chaque année au master Limès de Poitiers, je fais produire aux premières années de Master une note de lecture, non notée mais publiée sur ce blog, pour inciter ces étudiant.e.s en médiation à se positionner en tant qu'auteur – non pas écrivain.e, mais auteur.e étant intransitif, rappelons-en, il s'applique à tout ce qu'on publie, du premier statut en réseau social à la fan fiction de fantasy.

EFFRACTIONS – réel / fiction | Du 27 février au 1er mars 2020 // Paris

EFFRACTIONS – réel / fiction Le festival de littérature contemporaine de la Bpi / Du 27 février au 1er mars 2020 // Paris Rencontres, tables rondes, dédicaces, lectures, performances, ateliers d’écriture, prix littéraire. Forum -1 du Centre Pompidou et bibliothèque Depuis cet automne, je suis le conseiller littéraire de ce nouveau rendez-vous, qui m'a fort … Lire la suite EFFRACTIONS – réel / fiction | Du 27 février au 1er mars 2020 // Paris

Bruits de Langue 2019

Aujourd'hui, lundi 4 février 19, commence à Poitiers le festival Bruits de Langue, organisé par le master limès,  dans lequel j'ai chance et joie d'intervenir depuis plusieurs années. Les étudiantes sont à la manœuvre, animent les tables rondes (ce à quoi je les forme, quand avec l'ami Yann Dissez nous binômons sur différents aspects de … Lire la suite Bruits de Langue 2019

« envie de partir dans une grotte avec une pile de livres et de ne ressortir qu’au printemps ! » (rentrez 2018, postface)

Cette rentrée d'automne est terminée – on se retrouve à Saint Jean de Monts, Saint André des eaux, Bruz (et ailleurs si affinités, commandes bienvenues) pour une collection automne-hiver en janvier, février (…)
Quinze dates, quinze soirées d'échanges, merci à toutes et tous.
Ces trois mois passés avec ces livres furent heureux, et ce laps de trois mois produit aussi de la différence – entre Machecoul le 14 septembre et Haute-Goulaine le 7 décembre, les personnes présentes ne se trouvaient pas dans la même position – et la « fin de saison » produit donc une parole autrement partagée encore, puisque plus de livres ont été lus. Cet exercice vaut aussi dans son mouvement, il n'est pas une simple reproduction du même - les témoignages plus bas en attestent.

(re)Faire une liste — RENTREZ 2018

Pour la troisième saison, je boucle ma valise pour la rentrée – petit rappel du principe : RENTREZ (http://rentrez.wordpress.com/),

c'est une sélection de livres parus à la rentrée littéraire (50 titres, donc)

posés sur un blog, et promenés, dans une grande valise, au long de cet automne, dans des médiathèques de l'Ouest ( Pays de la Loire et plus loin : quel heureux déplacement que d'aller aussi voir plus loin, peu à peu, de Poitiers à Tours, cette fois).