« Il n’y a rien ici ou presque mais il faut pourtant en dire quelque chose » | Pierre Ducrozet, L’invention des corps, Actes Sud, août 2017

Tout est là d'entrée dans le ce livre, posé ou plutôt comme jeté sur la page (je dis bien comme, quand c'est en fait tout sauf vite fait — il faut on le sait un long et lent travail pour produire effectivement cette sensation de vitesse), tout est là d'entrée de jeu, dès ce premier paragraphe, dès l'incipit. « Il n'y a rien ici ou presque mais il faut pourtant en dire quelque chose »

Publicités

Eric Vuillard, 14 Juillet, éditions Actes Sud, août 2016 | podcast

(photos vuillard-eric_c_melania-avanzato / vents d'ouest par adrien meignan) Une rencontre à la librairie Vent d’Ouest, Nantes, jeudi 20 octobre 2016 | podcast Rencontre à propos de 14 Juillet, éditions Actes Sud, août 2016 «Ecrire est une activité sociale. Un peu étrange, certes, mais peut-être pas autant qu’on veut le croire. D’ailleurs, on le croit de … Lire la suite Eric Vuillard, 14 Juillet, éditions Actes Sud, août 2016 | podcast

Arno Bertina, Trouver ce point où tout s’additionne et rien ne s’exclut | entretien à Châteaubriant, octobre 2015

(Présentation de la rencontre sur le site de mobilis). Arno Bertina a commencé ce soir-là par répondre à cette si minuscule et vaste question des origines. nous avons ensuite parlé de l'adolescence, de la photographie, de l'accord avec le monde, de la mélancolie, de l'évitement de tout ce qui enferme binaire, de Je suis une … Lire la suite Arno Bertina, Trouver ce point où tout s’additionne et rien ne s’exclut | entretien à Châteaubriant, octobre 2015

Et nous n’avons même pas parlé de Tolède… (rencontre avec Mathias Enard et Camille de Toledo, podcast)

 Et nous n'avons même pas parlé de Tolède... Mathias Énard, Camille de Toledo Vertiges, vestiges – Nos Europes évanouies, à venir. Une conversation animée par Guénaël Boutouillet, pour remue.net et la Scène du Balcon, à la Maison de la poésie. Une rencontre dans le cadre d’ "Une Saison de lecture" organisée par La Scène du … Lire la suite Et nous n’avons même pas parlé de Tolède… (rencontre avec Mathias Enard et Camille de Toledo, podcast)

Mathias Énard, Camille de Toledo Vertiges, vestiges – Nos Europes évanouies, à venir. (une soirée remue.net, 23 janvier 2015)

16 janvier - J'en reparle un peu, car c'est dans une semaine, qu'il est encore temps de réserver, que nous serons dans la grande salle de la Maison de la Poésie, que les auteurs m'ont confirmé leur acceptation (enthousiaste) de ma proposition de se lire mutuellement à voix haute (et que donc nous aurons toutes … Lire la suite Mathias Énard, Camille de Toledo Vertiges, vestiges – Nos Europes évanouies, à venir. (une soirée remue.net, 23 janvier 2015)

«ce sont leurs offres illimitées à eux qui réduisent l’espace» | La petite communiste qui ne souriait jamais, Lola Lafon (Actes Sud, 2014)

“Tout est si moderne, répète Dorina, si « high-tech », elle a appris le mot dans une revue la matin même. High-tech, la solitude permanente, ce confort : au petit-déjeuner, à peine ont-elles bu un jus de fruit qu’une voix parfumée surgit par-dessus leur épaule, proposant d’en avoir encore. High-tech, ces centaines d’hôtesses disposées telles … Lire la suite «ce sont leurs offres illimitées à eux qui réduisent l’espace» | La petite communiste qui ne souriait jamais, Lola Lafon (Actes Sud, 2014)

Mathias Énard – Intense et doux (en lecture à Chambord ce dimanche 24 novembre)

Mathias Enard lit à Chambord ce week-end, où je ne serai pas, Chambord c'est loin de chez moi - mais la relation nouée avec cette région, avec livre au centre, puis Ciclic, fait que ce qui s'y passe, même lointain, me demeure proche. J'avais écrit ce long article de présentation de l'excellente saison de lectures … Lire la suite Mathias Énard – Intense et doux (en lecture à Chambord ce dimanche 24 novembre)

Tout autre chose (Rencontre avec Claro, vendredi 30 novembre, Vents d’Ouest – Nantes)

Claro à Vents d'ouest, vendredi 30 novembre.  "C'est quelque chose, non ? Mais ne vous faites pas d'illusions, car c'est aussi, et vous vous en doutiez, tout autre chose." Le tout autre chose qui résonne en plusieurs points stratégiques du livre de Claro, livre lu et aimé, livre désiré avant-pendant-après, sans trouver depuis le temps … Lire la suite Tout autre chose (Rencontre avec Claro, vendredi 30 novembre, Vents d’Ouest – Nantes)

« Cosmoz » de Claro (Actes Sud, 2010)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 29 septembre 2010) Cosmoz factory Bruissement. Ça commence donc ainsi, contractuellement, pour ainsi dire : les ombres s’allongent telles des allumettes entièrement consumées sur la nappe d’un paysage où crépitent encore ici et là quelques miettes de lapins et de souris ; la rondelle cuivrée du soleil s’immisce dans la … Lire la suite « Cosmoz » de Claro (Actes Sud, 2010)

Les Effondrés de Mathieu Larnaudie (Actes Sud, 2010)

Reprise d'un texte paru sur remue.net le 26 mai 2010 On lirait partout (ce qui se lit de ce genre se lit toujours pareil partout) : enfin le grand roman de la crise financière. Et l’on se féliciterait de l’unanime louange, sans discuter des termes, on s’en féliciterait parce que, comme on l’expliquera plus bas, on … Lire la suite Les Effondrés de Mathieu Larnaudie (Actes Sud, 2010)