André Markowicz et Olivier Mellano, partages d’ombres de Chine et d’ailleurs : rencontre, lecture musicale, dialogue, samedi 23 avril à Châteaubriant

André Markowicz © F.Morvan, Olivier Mellano © Richard Dumas, André Markowicz et Olivier Mellano, partages d’ombres de Chine et d’ailleurs : rencontre, lecture musicale, dialogue, samedi 23 avril à Châteaubriant Je reçois depuis plusieurs années des auteurs, régulièrement, à la Médiathèque de Châteaubriant (merci Marie Chartres, merci Anne-Sophie Lachambre), quelques podcasts derrière (Hélène Frédérick, Sylvain … Lire la suite André Markowicz et Olivier Mellano, partages d’ombres de Chine et d’ailleurs : rencontre, lecture musicale, dialogue, samedi 23 avril à Châteaubriant

Publicités

Du plagiat (parfois) puni : Françoise Morvan remporte son procès pour contrefaçon

  Du plagiat (parfois) puni : Françoise Morvan remporte son procès pour contrefaçon L'époque, et ses tares, sont bien pratiques, souvent, pour asseoir les opinions infondées. On accuse souvent l'internet de tous les mots, par paresse, par facilité : combien de fois ai-je entendu, à titre comminatoire, ou à l'inverse, justificatif, les arguments contraires et … Lire la suite Du plagiat (parfois) puni : Françoise Morvan remporte son procès pour contrefaçon

Vingt-quatre | sur | Quatre-ving-dix-neuf : Traduire

Traduire est impossible mais nous y assistons quand André Markowicz nous parle, me redis-je au moins une fois par semaine depuis que j’ai entamé la mise en ligne hebdomadaire de ses textes inédits – une série qui s’intitule Un entretien aléatoire, qu’il m’est heureux de tenir entre mes clics, d’indenter au pixel (à la main … Lire la suite Vingt-quatre | sur | Quatre-ving-dix-neuf : Traduire

Vingt-deux | sur | quatre-vingt-dix-neuf : Confère

Il y a en ça comme en toute chose un avant, un après. D’avoir parlé de ce qu’il faudrait en entier on n’en rêve pas, nulle envie d’ailleurs d’être entier, d’être rassasié. D’avoir fait tous les liens, glissé habile, passements de portes sans racler rien, du flow à une touche de balle, on en rêve … Lire la suite Vingt-deux | sur | quatre-vingt-dix-neuf : Confère