«C’est le fondement même de la respiration politique : ouvrir la muraille, ne pas la fermer complètement.» | Passer définir connecter infinir, Jean-Christophe Bailly, entretien avec Philippe Roux (éditions Argol, 2014).

De façon un peu ironique, Jean-Luc (Nancy, ndr), me reprochait de remplacer Dieu, au fond, par l'ouvert. Je ne pense pas que ce soit vrai, mais cela m'a aidé à comprendre qu'il était fondamental de dé-substantiver l'ouvert. Lequel n'est ni à écrire avec un O majuscule ni à comprendre comme quelque chose d'achevé. Récemment, en … Lire la suite «C’est le fondement même de la respiration politique : ouvrir la muraille, ne pas la fermer complètement.» | Passer définir connecter infinir, Jean-Christophe Bailly, entretien avec Philippe Roux (éditions Argol, 2014).

Publicités

« Le mot caillou est beau. Beau à voir comme à entendre. » | Valère Novarina, L’organe du langage c’est la main (dialogue avec Marion Chénetier-Alev), éditions Argol, 2013).

Le mot caillou est beau. Beau à voir comme à entendre. Le caillou pèse le poids de la matière. Il est aveugle, compact, incompréhensible, c'est un obstacle. C'est le symbole de la matière même : le bloc muet le plus ramassé. J'aime les pierres, je fais partie de ceux qui ramassent des cailloux par-ci par-là, … Lire la suite « Le mot caillou est beau. Beau à voir comme à entendre. » | Valère Novarina, L’organe du langage c’est la main (dialogue avec Marion Chénetier-Alev), éditions Argol, 2013).

Le Club des gourmets et autres cuisines japonaises, par Ryoko Sekiguchi (éditions P.O.L, 2013)

(Reprise d'un article paru sur remue.net en juillet 2013) Choix et présentations de textes japonais, traduits par Ryoko Sekiguchi et Patrick Honnoré, avec des illustrations de La Cocotte. Textes de Kôzaburô Arashiyama, Osamu Dazai, Rosanjin Kitaôji, Shiki Masaoka, Kenji Miyazawa, Kafû Nagai, Kanoko Okamoto, Jun’ichirô Tanizaki. Une résidence La résidence de Ryoko Sekiguchi à La … Lire la suite Le Club des gourmets et autres cuisines japonaises, par Ryoko Sekiguchi (éditions P.O.L, 2013)

« Christian Prigent, quatre temps » | entretiens avec Bénédicte Gorillot

(reprise d’un article publié sur remue.net le 20 février 2008) « De véritables critères socioculturels de “succès” seraient des traductions à l’étranger, des éditions en collection de poche. Or non. Et si rien de cela n’est considéré comme traduisible (ou comme digne d’être traduit), ni popularisable en livre de poche, c’est bien que l’on considère … Lire la suite « Christian Prigent, quatre temps » | entretiens avec Bénédicte Gorillot

D’attaque et fiévreux | Eric Chevillard et Jacques Serena chez Argol

(reprise d'un article publié le 11 octobre 2005 sur remue.net) Un jour, Gaston Chaissac a saisi un pinceau. Que se passa-t-il alors ? Rien. Nulle foule rassemblée, nulle pluie d’étoiles, nul craquement sinistre de la machine du monde. Je m’étonne décidément que les gestes les plus importants ne soient jamais perçus comme tels aussitôt par quelqu’une … Lire la suite D’attaque et fiévreux | Eric Chevillard et Jacques Serena chez Argol