Aroa MORENO DURAN, De l’autre côté, la vie volée, traduit de l’espagnol par Isabelle Cugnon (J-C. Lattès, 2019)

(Où il apparaît que le fait qu'un livre m'ait plu me plaise plus encore, en ce qu'il me confirme que ce qui n'a pas plu à autrui peut me plaire, sans que ce désaccord de goût ne nuise à l'entendement ; qu'au contraire même, de l'arpentage délicat de ce malentendu puisse naître un plaisir redoublé.)