Eric Pessan, Le démon avance toujours en ligne droite (Albin Michel, 2015)

«Autour de moi : vendeur de billets de loterie en costume gris clair, deux jeunes femmes aux cheveux enturbannés de longs foulards, homme d'affaires avec serviette sous le bras, homme d'âge mûr aux cheveux bruns et gras marchant hébété un trou au genou gauche d'un pantalon à la propreté douteuse, jeune homme en tee-shirt frappé … Lire la suite Eric Pessan, Le démon avance toujours en ligne droite (Albin Michel, 2015)

Publicités

Et les lumières dansaient dans le ciel par Eric Pessan (L’école des loisirs, collection medium)

(Reprise augmentée d’une notice parue dans Encres de Loire n° 67)   « J'ai lu que toutes les particules de l'Univers sont nées au moment du big bang, cela veut dire que l'hydrogène qui brûle au cœur du Soleil est cousin du carbone dont je suis composé. C'est peut-être une famille que je cherche dans le … Lire la suite Et les lumières dansaient dans le ciel par Eric Pessan (L’école des loisirs, collection medium)

EntreOuvert (collectif, autour du travail de Gisèle Bonin, Musée des Beaux-Arts d’Angers)

EntreOuvert, Gisèle Bonin (Musée des Beaux-Arts d’Angers, Collectif, textes de Jean-Noël Blanc, Christian Garcin, Denis Lachaud, Isabelle Minière, Éric Pessan, Jaques Serena, Carole Zalberg) (reprise amplifiée d’une notice à paraître dans Encres de Loire n° 65) « L’odeur, après la question de pourquoi continuer, amène celle, aussi recevable, de, pourquoi pas. Tant qu’on y est. … Lire la suite EntreOuvert (collectif, autour du travail de Gisèle Bonin, Musée des Beaux-Arts d’Angers)

« Ôter les masques » par Eric Pessan (éditions Cécile Defaut – collection lelivrelavie)

(Reprise d’une chronique publiée dans Encres de Loire n°61, septembre 2012) La collection lelivrelavie, dirigée par Isabelle Grell aux éditions Cécile Défaut, prend au mot Roland Barthes  : « L’enjeu de cette collection est de relever le défi que Roland Barthes nous jeta dans son livre le plus autobiographique : Roland Barthes par Roland Barthes. … Lire la suite « Ôter les masques » par Eric Pessan (éditions Cécile Defaut – collection lelivrelavie)

N (Eric Pessan & Mikaël Lafontan), Immense et rouge (Marie Chartres, Akin Cetin) / (Les inaperçus, 2012)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 16 mai 2012) Eric Pessan & Mikaël Lafontan : N (parution le 18 mai 2012) / Marie Chartres & Akin Cetin : Immense et rouge (Les Inaperçus, mai 2012) Le silence n’existe pas. C’est une illusion qui ne trompe que les habitués des bruits urbains et mécaniques. La forêt respire. … Lire la suite N (Eric Pessan & Mikaël Lafontan), Immense et rouge (Marie Chartres, Akin Cetin) / (Les inaperçus, 2012)

Un matin de grand silence, de Éric Pessan (éditions du Chemin de fer, 2009)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 25 mars 2009) C’est un matin de grand silence – c’est ce que ça raconte, à savoir a priori rien que du très peu : un ado se réveille dans un foyer vide, dans l’appartement familial - anormalement silencieux. Les parents, habituellement là (comme  toujours posés là, objets du … Lire la suite Un matin de grand silence, de Éric Pessan (éditions du Chemin de fer, 2009)

« Sage comme une image » / « Une très très vilaine chose » de Eric Pessan

(reprise d'un article paru sur remue.net le 3 juillet 2006) 1.  « Sage comme une image » (avec Françoise Petrovitch, aux éditions Le Temps qu’il fait) sanstitre-copyright galerierx-Paris (photographie de Françoise Petrovitch et Hervé Plumet) “Une fugue immobile : pour m’échapper, c’est simple. J’ouvre la boîte, prends la temps de choisir dans quel monde je souhaite fuir, déplie … Lire la suite « Sage comme une image » / « Une très très vilaine chose » de Eric Pessan