À propos de Julien d’Abrigeon | de tapin et de Sombre aux abords (Quidam, 2016) (présentations au festival Midi-Minuit 2016)

Ces deux textes ont été lus durant l'édition 16 du festival Midi-Minuit poésie, Julien d'Abrigeon et Tapin au carré avant la présentation dudit site tapin2 par son auteur (samedi 10 décembre 2016, 14h, Lieu Unique), « Le Bronx dans le massif central, le bordel dans les creux, massif et décentré » avant la magnifique performance … Lire la suite À propos de Julien d’Abrigeon | de tapin et de Sombre aux abords (Quidam, 2016) (présentations au festival Midi-Minuit 2016)

Publicités

Du 3 au 5 octobre 2014 : Un week-end de rêve en littérature (festival Echos et vernissage Contre-murs, à Nantes, Journées Gracq, Cafés littéraires de Montélimar…)

De l'ubiquité impossible - et rêvée. Le même week-end, celui d'avant Midi-Minuit (lequel est, ainsi qu'on dit en jargon Kulturel, fléché, priorisé, sanctuarisé, bref, : réservé : pour ma part, depuis, et pour, je l'espère, des années), je serai quelque part, en travail, et je ne serai pas ailleurs, où j'aimerais tant être aussi. Vue … Lire la suite Du 3 au 5 octobre 2014 : Un week-end de rêve en littérature (festival Echos et vernissage Contre-murs, à Nantes, Journées Gracq, Cafés littéraires de Montélimar…)

On n’aurait pas imaginé

(photo : Non, il ne s'y  fait pas que du nougat;-) Que ce serait bien, les cafés littéraires de Montélimar, un bon moment de travail et de retrouvailles (voir Benoît Vincent en ses terres, ça vaut large le déplacement), on s'en doutait et on l'attendait sereinement, on l'attendait sans y penser trop au-delà de ce qu'il … Lire la suite On n’aurait pas imaginé