« Tous les mots courent vers vous, c’est la joie » – Dimitri Bortnikov, La vie devant soi, mars 2020

Cette rencontre a été enregistrée à La Vie Devant Soi, le jeudi 05 mars en soirée. Dimitri était en résidence d’écriture à Nantes pour trois mois depuis début février, à l’initiative de la librairie – résidence interrompue depuis pour cause de covid19, mais temps heureux pour toutes celles et ceux qui l'ont croisé.

« Il n’y a rien ici ou presque mais il faut pourtant en dire quelque chose » | Pierre Ducrozet, L’invention des corps, Actes Sud, août 2017

Tout est là d'entrée dans le ce livre, posé ou plutôt comme jeté sur la page (je dis bien comme, quand c'est en fait tout sauf vite fait — il faut on le sait un long et lent travail pour produire effectivement cette sensation de vitesse), tout est là d'entrée de jeu, dès ce premier paragraphe, dès l'incipit. « Il n'y a rien ici ou presque mais il faut pourtant en dire quelque chose »

La sérendipité c’est avoir la vie devant soi (texte de soutien à la librairie nantaise de Charlotte Desmousseaux)

Charlotte c'est une amie, mon amie libraire, on a galéré ensemble (passer l'hiver 2013-2014 en se serrant les coudes, il fallait), on s'enthousiasme en on se chamaille comme frères et sœurs (alors qu'on se connaît depuis pas tout à fait 5 ans), on bosse en fraternité et intelligence (et complémentarité, je pense notamment au travail … Lire la suite La sérendipité c’est avoir la vie devant soi (texte de soutien à la librairie nantaise de Charlotte Desmousseaux)