(re)Faire une liste — RENTREZ 2018

Pour la troisième saison, je boucle ma valise pour la rentrée – petit rappel du principe : RENTREZ (http://rentrez.wordpress.com/), c'est une sélection de livres parus à la rentrée littéraire (50 titres, donc) posés sur un blog, et promenés, dans une grande valise, au long de cet automne, dans des médiathèques de l'Ouest ( Pays de la Loire et plus loin : quel heureux déplacement que d'aller aussi voir plus loin, peu à peu, de Poitiers à Tours, cette fois).

Publicités

Produire du temps | Maylis de Kerangal, Un monde à portée de mains (Verticales-Gallimard, août 2018)

«Je croyais que tu voulais être peintre. Paula sursaute : je veux peindre, c'est tout. » Ce roman de Maylis de Kerangal, c'est l'histoire de Paula Karst et de ses deux compagnons de route, Kate et Jonas, lors et depuis leur année d'apprentissage en commun à l'Institut de peinture de Bruxelles (haut lieu, très renommé, « la seule école au monde à enseigner depuis 1882 les techniques traditionnelles de la peinture décorative. », est-il écrit sur leur site) ; c'est aussi l'histoire de cet apprentissage technique (on sait déjà la passion fertile entretenue par De Kerangal avec les techniques de travail les plus variées, de l'architecture à la chirurgie) et ce qu'il produit : un lien, des trajets, individuels et reliés, un début de vie professionnelle (et amoureuse, mais là, ainsi qu'on dit sur les réseaux, c'est compliqué) ; c'est enfin l'histoire de ce travail (des jobs, enchaînés ; une vocation, nébuleuse, entrelacée ; des ouvrages, variés, soignés, méticuleusement décrits).