Les choses : il suffit de leur monter à bord et de te ceinturer à elles, et maintenant voici que commence le voyage | Stéphane Bouquet, « Les oiseaux favorables », avec photographies d’Amaury Da Cunha, éditions les inaperçus, 2014

"Le lendemain, il lui envoie le lien d'une vidéo youtube paraît-il funny. C'est ce que font les gens maintenant. Elle se sent une ourse sortant d'une hibernation décennale. En fait, elle n'a pas trouvé la vidéo drôle, mais doit-on rire avec celui qu'on embrasse ou doit-on seulement l'embrasser ? Elle lui ment et lui texte … Lire la suite Les choses : il suffit de leur monter à bord et de te ceinturer à elles, et maintenant voici que commence le voyage | Stéphane Bouquet, « Les oiseaux favorables », avec photographies d’Amaury Da Cunha, éditions les inaperçus, 2014

Publicités

« Clint fucking Eastwood  » de Stéphane Bouquet (Capricci)

(Reprise d’une chronique publiée dans Encres de Loire n°59, 14 décembre 2011) Quel titre, se dit-on d'abord – fucking résonne, frappe, sidère presque (un instant). Ce qui choque, dans ce titre, n'est pas sa brutalité (l'acteur et réalisateur américain Eastwood n'est pas en reste question violence, qui fut tant abonné aux rôles de justicier solitaire, … Lire la suite « Clint fucking Eastwood  » de Stéphane Bouquet (Capricci)