Douze | sur | Quatre-vingt-dix-neuf : Oiseaux.

Oiseaux. Jamais rien su aux oiseaux. Ni les noms ni les saisons ni les genres. & pourtant. Des oiseaux partout. En nombre. En masse. Oiseaux plein l’éternité, oiseaux couvrant le ciel blanc de Kirkjubæjarklaustur, les étourneaux, « qui sont comme une bête seule » à GenoVa, et d’autres dont on me parle & que je veux lire … Lire la suite Douze | sur | Quatre-vingt-dix-neuf : Oiseaux.

Publicités

Onze | sur | Quatre-vingt-dix-neuf : Voix.

------------------ Voix. La ponctuation, dans les textes de Vincent Tholomé. Les pages criblée de points qui marquent une succession de phrases courtes, trop courtes pour construire autrement qu’en concaténation, donc en un fluide (& non haché) enchaînement crépitant des tronçons de sens, hésitations et voltes-faces au cœur même du processus : une pensée parlée, à voix … Lire la suite Onze | sur | Quatre-vingt-dix-neuf : Voix.

Dix | sur | Quatre-vingt-dix-neuf : Par exemple.

Le Général Instin, phénomène Instin, phénomène général, enrôle à mort, Vincent Tholomé, par exemple. Ou peut-être est-ce, plutôt, que certains s’en emparent, s’y engouffrent & le marionnettent à leur guise : Vincent Tholomé, par exemple – qui est le conquérant, qui la conquête, en général ? Car la steppe de Vincent Tholomé, par exemple, existait déjà, avant … Lire la suite Dix | sur | Quatre-vingt-dix-neuf : Par exemple.

Sept | sur | Quatre-vingt-dix-neuf : Salut.

Il y a autant de singulier que d’universel dans la poésie que pratique Christophe Manon depuis ses débuts, il y a une décennie et facile autant de livres maintenant. C’est plein, c’est fourni. Il y a des trajectoires obliques à faire en l’œuvre amassée au fil des ans de Manon, dont deux au moins nettement … Lire la suite Sept | sur | Quatre-vingt-dix-neuf : Salut.