L’invention perpétuelle du souvenir (et son absence) – avec Brainard, Perec, Pagès, Séné, Grossi et tous nous autres…

  je me souviens en ritournelle sans cesse reprise, je se souvient qu'il n'arrête pas de se souvenir, de revenir, de repartir, de muer. On pourrait reprendre le titre de Harry Matthews, Je me souviens de Georges Perec, sauf qu’on n’a pas connu Perec, alors ça ne joue pas. Non, ce qui me marque ces … Lire la suite L’invention perpétuelle du souvenir (et son absence) – avec Brainard, Perec, Pagès, Séné, Grossi et tous nous autres…

Publicités

Un chantier numérique à deux pas (de chez moi) (Anne Savelli, Roxane Lecomte)

Anne Savelli, Roxane Lecomte : lire, écrire dans/sur/avec/par/pour le numérique (mardi 19 novembre, 19h, médiathèque Diderot, Rezé) (photo par Catherine Lenoble, [lire+ecrire numérique 4]) J'habite à côté depuis peu, j'irai donc en marchant, j'aime bien aller en marchant. Marcher en silence avant de parler et écouter. Macération tranquille d'un bouillon mental, du brouillon d'une conversation … Lire la suite Un chantier numérique à deux pas (de chez moi) (Anne Savelli, Roxane Lecomte)

« C’était » de Joachim Séné (publie.net, 2011)

(note préalablement parue le 15 octobre  2011 sur livre au centre) “C’était préparer l’en-cours, écrire a posteriori les conceptions, les études, puis documenter ce qui n’était pas fait mais devait l’être, tout ça venu de la hiérarchie directe qui avait comptes à rendre en très haut lieu d’un jour à l’autre, présidents et fonds de … Lire la suite « C’était » de Joachim Séné (publie.net, 2011)