Eric Chauvier, entretien (mars 2017) | « Le texte doit toujours explorer les interstices de la vie sociale ; le non-éligible, le non-dicible, le presque visible »

Lecteur de fond, c’est une des rubriques de la revue en ligne mobilisons, rhizome essentiel de l’action et du site de Mobilis. Pour la revue, j’ai eu cette année le plaisir de proposer et réaliser un entretien avec Eric Chauvier, dont il a plus d’une fois été question sur ce site – deux podcasts notamment … Lire la suite Eric Chauvier, entretien (mars 2017) | « Le texte doit toujours explorer les interstices de la vie sociale ; le non-éligible, le non-dicible, le presque visible »

Publicités

Eric Chauvier, Les nouvelles métropoles du désir (Allia, septembre 2016) | podcast

Rencontre à propos des "nouvelles métropoles du désir" (Allia, août 2016), et présentation de la rentrée des éditions Allia, et de son catalogue singulier, par Danielle Orhan. Play it   https://www.mixcloud.com/widget/iframe/?feed=https%3A%2F%2Fwww.mixcloud.com%2Fgu%25C3%25A9na%25C3%25ABl-boutouillet%2Frencontre-avec-eric-chauvier-et-les-%25C3%25A9ditions-allia-vents-douest-septembre-2016%2F&hide_cover=1&mini=1&light=1 Eric Chauvier, né en 1971, est anthropologue et écrivain. Son parcours d’auteur se situe à la croisée de la littérature et des sciences humaines : … Lire la suite Eric Chauvier, Les nouvelles métropoles du désir (Allia, septembre 2016) | podcast

Mourir et puis sauter sur son cheval (David Bosc, Verdier, janvier 2016) | rencontre à Vents d’Ouest, Nantes | podcast

  Mourir et puis sauter sur son cheval (Verdier, janvier 2016), est le quatrième livre de David Bosc, son deuxième chez Verdier (après A la claire fontaine en 2013, journal fictif des derniers jours de Gustave Courbet), après des débuts chez l’excellente maison Allia (deux romans, Sang lié et Milo), et ce livre, c’est peu … Lire la suite Mourir et puis sauter sur son cheval (David Bosc, Verdier, janvier 2016) | rencontre à Vents d’Ouest, Nantes | podcast

Rien n’est fini tout commence (Gérard Berreby, Raoul Vaneigem, éditions Allia, octobre 2014)

[A noter - LE MERCREDI 18 MARS A 19H - rencontre avec l’éditeur Gérard Berréby, fondateur et responsable des éditions ALLIA, à la librairie Les bien aimés, rue de la Paix, Nantes.] -- On comprend que vous développiez l'idée d'un "homme supérieur", capable de surmonter son aliénation. Mais vous le faisiez en commettant, à mes yeux, une … Lire la suite Rien n’est fini tout commence (Gérard Berreby, Raoul Vaneigem, éditions Allia, octobre 2014)

dans ce grand œil que deviendrait chacune de nos vies dans leur intégralité, il y a des points obscurs | Agustin Fernandez Mallo, « Dans les avions l’horizon n’existe pas », éditions Allia, août 2014)

41. Des scientifiques de l’université de Southern California, à Los Angeles, ont implanté une caméra vidéo dans les yeux endommagés de plusieurs aveugles qui se sont prêtés à l’expérience, et ils leur ont rendu la vue. La résolution de leur nouveau regard est de 16 pixels, suffisante pour distinguer une voiture, un réverbère ou une … Lire la suite dans ce grand œil que deviendrait chacune de nos vies dans leur intégralité, il y a des points obscurs | Agustin Fernandez Mallo, « Dans les avions l’horizon n’existe pas », éditions Allia, août 2014)

Un entretien avec Eric Chauvier (podcast, Vents d’Ouest Lieu Unique, juin 2014)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------J'ai déjà parlé de ce nouveau livre de Eric Chauvier, (Les Mots sans les choses, éditions allia, août 2014), en citant un extrait qui vaut son pesant. J'en retire une simple phrase, qui ne peut qu'encourager à retourner vers le livre entier (et vers ses autres ouvrages, dont il est question dans l'entretien podcasté ci-dessus) … Lire la suite Un entretien avec Eric Chauvier (podcast, Vents d’Ouest Lieu Unique, juin 2014)

Je leur propose en général de remplacer le mot traders par les mots lasagne ou hérisson | Eric Chauvier, « Les Mots sans les choses », éditions allia, 2014

L'imprégnation est totale ; l'effet de naturalisation, optimal. Les Bobos ? Un groupe de nantis des grands centres urbains. Les traders ? Des responsables de la crise économique. Les musiciens de jazz ? Des fumeurs de marijuana. Ces phrases tombent comme des évidences dans les conversations. Chacun pressent qu'il peut de la sorte décrire et … Lire la suite Je leur propose en général de remplacer le mot traders par les mots lasagne ou hérisson | Eric Chauvier, « Les Mots sans les choses », éditions allia, 2014

Sur un post-it collé au réfrigérateur, il liste ses amies comme il le ferait avec des produits d’entretien | Bruce Bégout, L’accumulation primitive de la noirceur 

Pendant que j'achevais la lecture de l'article sur Jackson.C.Franck, Ernst partit, sans que cela n'eût un lien avec le film de Herzog ou avec ce que j'étais en train de lire, dans une longue tirade (il était souvent coutumier du fait) sur ce qu'il nomma la listmania. La passion contemporaine des listes, disait-il, ne rencontre … Lire la suite Sur un post-it collé au réfrigérateur, il liste ses amies comme il le ferait avec des produits d’entretien | Bruce Bégout, L’accumulation primitive de la noirceur 

Cet impact originel qu’il tentait de revivre | Bruce Bégout, , L’accumulation primitive de la noirceur 

"Dans son cas, comme dans la plupart des autres d'ailleurs, sa manie tenait, me semble-t-il, à une profonde nostalgie de l'enfance. Il essayait de reproduire, en accumulant toujours les mêmes disques, les émotions premières, fortes et fondamentales qu'il avait ressenties vers ses treize ans lorsqu'il avait découvert cette musique. C'était cet impact originel qu'il tentait … Lire la suite Cet impact originel qu’il tentait de revivre | Bruce Bégout, , L’accumulation primitive de la noirceur 

Be your size, small men | Rencontre avec Eric Chauvier, Lieu unique, jeudi 6 juin 2013

" S'il faut bel et bien constater la prolifération de ce nouveau malaise dans la culture, il n'est pas trop tard pour réagit et faire sienne cette maxime d'Austin : "Be your size, small men"." (in Anthropologie de l'ordinaire, édition Anacharsis, 2011)Cette rencontre avec Eric Chauvier, que la librairie Vents d'Ouest m'offre d'animer (merci à … Lire la suite Be your size, small men | Rencontre avec Eric Chauvier, Lieu unique, jeudi 6 juin 2013