Avrillectures – 13 livres en image, extrait, et note de lecture

Avril lectures – 13 livres en image, extrait, et note de lecture (avec Valérie Cibot, Nathalie Quintane, Huch Josten, Camille de Toledo, Audrey Poussier, Sylvain Prudhomme, Nicolas Richard, Eric Plamondon, Charles Robinson (et Xavier Mussat), Marina Skalova, Sandra Lucbert, Xavier Person, Jean-Pierre Suaudeau) (des livres parus chez Inculte, P.O.L, Grasset, L'école des loisirs, L'arbalète, Quidam, … Lire la suite Avrillectures – 13 livres en image, extrait, et note de lecture

Publicités

Le to be continued en appel au vivant | Camille de Toledo, « Le livre de la faim et de la soif », Gallimard, février 2017

« Je dois revenir, s’exclame le livre en s’ouvrant, nulle part, ici, en me tombant des mains. Non pas à l’origine, poursuit-il, car je l’ai beau chercher, je ne la trouve pas, mais avant, dans le creux incandescent de l’informe, entre le créateur, c’est-à-dire son siège, et la créature, ou plutôt sa plaisanterie – Mais … Lire la suite Le to be continued en appel au vivant | Camille de Toledo, « Le livre de la faim et de la soif », Gallimard, février 2017

Heures d’hiver

Quelques rendez-vous / à Nantes (Vent d'Ouest, La vie devant soi, Maison de la poésie de Nantes-Lieu Unique), Paris, Saint-Jean-de-Monts... / avec Dimitri Bortnikov, Alexandre Civico, Emmanuelle Pagano, Elitza Gueorguieva, Nina Yargekov, Camille de Toledo, Florence Seyvos   Ces quelques rendez-vous avec des auteurs cher-e-s, que j'aurai le plaisir d'animer ces prochaines semaines (et d'avoir … Lire la suite Heures d’hiver

Et nous n’avons même pas parlé de Tolède… (rencontre avec Mathias Enard et Camille de Toledo, podcast)

 Et nous n'avons même pas parlé de Tolède... Mathias Énard, Camille de Toledo Vertiges, vestiges – Nos Europes évanouies, à venir. Une conversation animée par Guénaël Boutouillet, pour remue.net et la Scène du Balcon, à la Maison de la poésie. Une rencontre dans le cadre d’ "Une Saison de lecture" organisée par La Scène du … Lire la suite Et nous n’avons même pas parlé de Tolède… (rencontre avec Mathias Enard et Camille de Toledo, podcast)

Mathias Énard, Camille de Toledo Vertiges, vestiges – Nos Europes évanouies, à venir. (une soirée remue.net, 23 janvier 2015)

16 janvier - J'en reparle un peu, car c'est dans une semaine, qu'il est encore temps de réserver, que nous serons dans la grande salle de la Maison de la Poésie, que les auteurs m'ont confirmé leur acceptation (enthousiaste) de ma proposition de se lire mutuellement à voix haute (et que donc nous aurons toutes … Lire la suite Mathias Énard, Camille de Toledo Vertiges, vestiges – Nos Europes évanouies, à venir. (une soirée remue.net, 23 janvier 2015)

pour nous, pour tous ? (une question d’entre-langue) | sur Camille de Toledo (et alentour)

Ous pour nous, pour tous ? (une question d’entre-langue)Ous pour nous, pour tous ?Je ne résous pas la question, ce lundi matin, et la pose à l’auteur, ou plus précisément, je choisis nous mais me demeure un doute à la mise en ligne, que je vais tenter de dissoudre en lui demandant.J’ai choisi nous en fonction du … Lire la suite pour nous, pour tous ? (une question d’entre-langue) | sur Camille de Toledo (et alentour)

Emmanuel Ruben, La ligne des glaces (éditions Rivages, avril 2014)

  « Retourner là-bas, cette idée me faisait un peu peur. Mais on m'avait tant parlé de l'ardeur extrême de l'été nordique, des longues journées de l'été nordique, de la lumière si enchanteresse qu'elles dispensaient, des pouvoirs de transfiguration, de dédoublement, de cristallisation de cette lumière, des liens nouveaux que les rayons d'un soleil perçant … Lire la suite Emmanuel Ruben, La ligne des glaces (éditions Rivages, avril 2014)

Camille de Toledo (un récit subjectif)

[Recevant et questionnant Camille de Toledo pour et avec  remue.net, vendredi 5 avril au Centre Cerise, dans le cadre des soirées remue.net avec La Scène du Balcon, il m’incombait de lui poser des questions, mais également de le présenter au public du Centre Cerise. L’exercice est de synthèse et de simplification, les deux sont choses … Lire la suite Camille de Toledo (un récit subjectif)

Il étoile, ça brille – (Midi Minuit poésie 12, reportage)

Y revenir. Difficile d'y revenir, quand on a aimé (midi-minuit), que ça compte qu'on ait aimé (midi-minuit) parce qu'il nous importe d'aimer (midi-minuit). Parce que, d'avoir fait partie quelques années durant du conseil artistique de la Maison de la Poésie de Nantes, lequel, parvenu à maturité, après des années de travail mutualisé, a su muer, … Lire la suite Il étoile, ça brille – (Midi Minuit poésie 12, reportage)