L’Ordre du jour | « (…) car, en dernière analyse, tout pouvoir est déjà sa caricature. »

Le livre de Eric Vuillard (Actes Sud, mai 2017), en une question, une réponse, et quelques images.

Publicités

Le to be continued en appel au vivant | Camille de Toledo, « Le livre de la faim et de la soif », Gallimard, février 2017

« Je dois revenir, s’exclame le livre en s’ouvrant, nulle part, ici, en me tombant des mains. Non pas à l’origine, poursuit-il, car je l’ai beau chercher, je ne la trouve pas, mais avant, dans le creux incandescent de l’informe, entre le créateur, c’est-à-dire son siège, et la créature, ou plutôt sa plaisanterie – Mais … Lire la suite Le to be continued en appel au vivant | Camille de Toledo, « Le livre de la faim et de la soif », Gallimard, février 2017

« Les heures les heures les heures s’ajoutent aux heures aux heures aux heures. » | Pär Thorn, Le chronométreur, éditions Quidam,

(64) « Au milieu d’une séquence de travail où je mesure à quelle vitesse un employé visse une vis dans le produit et, pour ce faire, le retourne, ma montre cesse de fonctionner. Je fais comme Hedåker m’a dit, je garde mon calme et sors ma montre de rechange. Mais après seulement quelques minutes, la montre … Lire la suite « Les heures les heures les heures s’ajoutent aux heures aux heures aux heures. » | Pär Thorn, Le chronométreur, éditions Quidam,

« Il se dit que la lumière pouvait venir simultanément de l’intérieur et de l’extérieur. » | Emmanuel Moses, Le compagnon des chacals, Galaade, mai 2016

« Soudain, il en eut assez, de ce récit, du patron désagréable qui lui lançait des regards interrogateurs à présent que son verre était vide, de l’odeur écoeurante de la saucisse. Non, décidément, la lumière ne venait pas de l’intérieur. Il fourragea dans le fond de sa poche, en sortit un billet et quitta le café … Lire la suite « Il se dit que la lumière pouvait venir simultanément de l’intérieur et de l’extérieur. » | Emmanuel Moses, Le compagnon des chacals, Galaade, mai 2016

Histoires naturelles de l’oubli, Claire Fercak, éditions Verticales-Gallimard, 2015

(Odradek) Le but n’est pas que les animaux trouvent la nourriture mais qu’ils la cherchent. Pendant que les ratons laveurs dorment, je prends des notes. Je réapprends mon métier. J’observe les renards. Sur la pancarte accrochée à leur enclos, je lis : Vulpes corsac – renard corsac – corsac fox. Je ne travaille pas ici par … Lire la suite Histoires naturelles de l’oubli, Claire Fercak, éditions Verticales-Gallimard, 2015

Le Club des gourmets et autres cuisines japonaises, par Ryoko Sekiguchi (éditions P.O.L, 2013)

(Reprise d'un article paru sur remue.net en juillet 2013) Choix et présentations de textes japonais, traduits par Ryoko Sekiguchi et Patrick Honnoré, avec des illustrations de La Cocotte. Textes de Kôzaburô Arashiyama, Osamu Dazai, Rosanjin Kitaôji, Shiki Masaoka, Kenji Miyazawa, Kafû Nagai, Kanoko Okamoto, Jun’ichirô Tanizaki. Une résidence La résidence de Ryoko Sekiguchi à La … Lire la suite Le Club des gourmets et autres cuisines japonaises, par Ryoko Sekiguchi (éditions P.O.L, 2013)

Un Blanc pour Six photos noircies, une efficace du fragmentaire (Mise en regard des livres de Mika Biermann (Anacharsis) et Jonathan Wable (Attila).)

(Reprise d'une critique parue sur remue.net mardi 25 juin 2013) Une efficace du fragmentaire Ces deux livres ont paru au premier semestre 2013 chez deux éditeurs dont le travail est à saluer, Attila et Anacharsis, au catalogue exemplaire d’ouverture et de personnalité, dont l’existence (et, plus encore, la joyeuse persistance) nous sont un bonheur et … Lire la suite Un Blanc pour Six photos noircies, une efficace du fragmentaire (Mise en regard des livres de Mika Biermann (Anacharsis) et Jonathan Wable (Attila).)

Jocelyn Bonnerave, « Le hoquet comme technique d’écriture »

À propos de L’Homme bambou, paru aux éditions du Seuil (collection Fictions et Cie, janvier 2013, ISBN 978-2-02-109824-2) (Chronique également parue sur remue.net) On ne reviendra plus en arrière      on voit bien tout du dessus, maintenant      Grande Galerie            Ménagerie allée de platanes qui chuchotent jusqu’à la Seine qui ne nous trahiront pas      planqués sur ce toit      on était là-dessous      on ne … Lire la suite Jocelyn Bonnerave, « Le hoquet comme technique d’écriture »

Féerie générale, de Emmanuelle Pireyre (éditions de l’Olivier, 2012)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 14 septembre 2012) Ce livre a obtenu le prix Médicis le mardi 6 novembre 2012. « L’homme non schizoïde et non aliéné est la première chose qu’on perd de vue dans la gestion des affaires courantes. En tant qu’élu, on le perd par exemple de vue au premier matin, … Lire la suite Féerie générale, de Emmanuelle Pireyre (éditions de l’Olivier, 2012)

J’ai été Robert Smith, de Daniel Bourrion (publie.net, 2012)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 17 août 2012) Il a été Robert Smith. Il a été Robert Smith, nous dit-il : « J’ai été Robert Smith une nuit, une soirée du moins, sous l’un de ces chapiteaux mobiles qu’on croise encore parfois par ici posés dans quelque champ incongrus tels soucoupes volantes abandonnées après un … Lire la suite J’ai été Robert Smith, de Daniel Bourrion (publie.net, 2012)

N (Eric Pessan & Mikaël Lafontan), Immense et rouge (Marie Chartres, Akin Cetin) / (Les inaperçus, 2012)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 16 mai 2012) Eric Pessan & Mikaël Lafontan : N (parution le 18 mai 2012) / Marie Chartres & Akin Cetin : Immense et rouge (Les Inaperçus, mai 2012) Le silence n’existe pas. C’est une illusion qui ne trompe que les habitués des bruits urbains et mécaniques. La forêt respire. … Lire la suite N (Eric Pessan & Mikaël Lafontan), Immense et rouge (Marie Chartres, Akin Cetin) / (Les inaperçus, 2012)

Federman, un an après (octobre 2009)

(texte initialement publié sur remue.net en octobre 2010) Raymond Federman est mort début octobre 2009. En avril 2009, durant une mini-tournée en France, sa dernière, il avait été reçu à la Maison de la Poésie de Nantes pour y faire une performante, drôle, vibrante, lecture en compagnie du saxophoniste François Jeanneau. J’ai eu le plaisir … Lire la suite Federman, un an après (octobre 2009)

« Cosmoz » de Claro (Actes Sud, 2010)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 29 septembre 2010) Cosmoz factory Bruissement. Ça commence donc ainsi, contractuellement, pour ainsi dire : les ombres s’allongent telles des allumettes entièrement consumées sur la nappe d’un paysage où crépitent encore ici et là quelques miettes de lapins et de souris ; la rondelle cuivrée du soleil s’immisce dans la … Lire la suite « Cosmoz » de Claro (Actes Sud, 2010)

Nagasaki, de Éric Faye (éd. Stocks, 2010)

(Reprise d'un texte paru sur remue.net le 18 août 2010) C’est important, revoir, s’est-elle dit. Cependant, à peine était-elle parvenue à quelques dizaines de pas de la porte d’entrée que son sang s’est refroidi brutalement. Un écriteau « À vendre » pendait à la porte. Lourdement, brutalement, elle a dégringolé dans le temps, jusqu’à se retrouver à … Lire la suite Nagasaki, de Éric Faye (éd. Stocks, 2010)

Tanganyika Project de Sylvain Prudhomme (éditions Léo Scheer, 2010)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 12 août 2010) « Repensant à cet après-midi de juin 2007 et tapant par curiosité « Paris Château d’eau » dans Google earth, je mesure tout ce que la vue aérienne ne montre pas. (…) Rien ne subsiste de l’effervescence des salons, du foisonnement d’affiches collées à la porte des Etoiles … Lire la suite Tanganyika Project de Sylvain Prudhomme (éditions Léo Scheer, 2010)

Les Effondrés de Mathieu Larnaudie (Actes Sud, 2010)

Reprise d'un texte paru sur remue.net le 26 mai 2010 On lirait partout (ce qui se lit de ce genre se lit toujours pareil partout) : enfin le grand roman de la crise financière. Et l’on se féliciterait de l’unanime louange, sans discuter des termes, on s’en féliciterait parce que, comme on l’expliquera plus bas, on … Lire la suite Les Effondrés de Mathieu Larnaudie (Actes Sud, 2010)

Frank Smith « Guantanamo » (Seuil, collection Fictions et cie, 2010).

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 17 avril 2010) Détenu : Je suis une petite personne. Bien entendu, c’est votre travail, et c’est vous qui décidez. Mais je pense à ces cinq ou six allégations. Si la moindre d’entre elles était crédible, ça serait moins bizarre. Mais elles sont toutes si fausses ! Personne n’a le … Lire la suite Frank Smith « Guantanamo » (Seuil, collection Fictions et cie, 2010).

L’affaire Furtif deSylvain Prudhomme (éditions Burozoïque, collection le Répertoire des îles, 2010)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 7 avril 2010) Cocons 1. Le sac de couchage. Le hamac. Le scaphandre. La combinaison chauffante. 2. Comme je m’étais assis sur un rocher en face du soleil, j’ai fait rouler une pierre : au-dessous était un nid de larves. Des cocons blancs amoncelés, se tortillant. 3. Un cocon … Lire la suite L’affaire Furtif deSylvain Prudhomme (éditions Burozoïque, collection le Répertoire des îles, 2010)

Manuel Daull, Brutal. Brutal et doux.

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 5 mars 2010) Je fais le vide autour de moi Autour de lui La voix de la biographie rapide Qu’on dresse au couteau sur la toile L’assiette vide des absents que l’on continue de dresser de ne pouvoir lutter contre ça commencer par ça peut-être l’avez-vous dressée cette … Lire la suite Manuel Daull, Brutal. Brutal et doux.

Les Aventures de Percival | Pierre Senges & Nicolas De Crécy

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 9 décembre 2009) Chapitre 1 L’animal entre en scène Comment raconter notre histoire ? Pour reprendre une formule déjà prononcée ailleurs, dans d’autres circonstances et à d’autres sujets : il existe plusieurs versions de la même fable – certaines limpides, certaine obscures, certaines loufoques, ou emphatiques, ou lestes, gaillardes, austères, … Lire la suite Les Aventures de Percival | Pierre Senges & Nicolas De Crécy

« Guide indigène de (dé)tourisme de Nante-s et Saint-Nazaire » (collectif, éditions à la criée)

(reprise d'un texte paru sur remue.net le 19 octobre 2009) Du côté de par chez moi, vers là-bas, à l’Ouest, la rumeur urbaine en cause, il a, en somme, bonne presse, ce malin guide – malin sans abus ni plan de comm, juste : production locale, artisanale, assemblage de matériaux hétéroclites, chutes de papier, photos récupérées, … Lire la suite « Guide indigène de (dé)tourisme de Nante-s et Saint-Nazaire » (collectif, éditions à la criée)

Le Stade, roman in situ | Le Stade, de Guy Lelong, éditons Les Petits Matins, 2009

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 15 octobre 2009 ) C’est un livre. Un livre qu’on tient entre ses mains, qu’on manipule. « Mon but est non l’ouvrage, mais l’obtention de l’ouvrage par des moyens, et ces moyens assujettis à la condition de netteté, de clarté, d’élégance que l’on demande en général à l’ouvrage même … Lire la suite Le Stade, roman in situ | Le Stade, de Guy Lelong, éditons Les Petits Matins, 2009

Un homme, deux lettres : BW par Lydie Salvayre (Seuil, collection Fictions et Cie, 2009).

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 7 septembre 2009) Ce livre de Lydie Salvayre est nommé BW - BW tel un code - BW c’est un code, qui, selon wikipedia, est l’abréviation : Du Botswana, selon la liste des Internet TLD (Top level domain) : .bw / du gène brown’, un gène de la drosophile / … Lire la suite Un homme, deux lettres : BW par Lydie Salvayre (Seuil, collection Fictions et Cie, 2009).

« Nous avons été le lieu de notre propre occasion. » (collection Le Répertoire des îles, des éditions Burozoïque, 2009)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 28 août 2009) (à l'écoute : rencontre remue.net avec l'équipe des éditions Burozoïque (Stéphanie Méséguer, Frédéric Bortolotti, Mathieu Larnaudie), en février 2011. On rêverait : on ne rentrerait pas, la vacance se prolongerait, les jours raccourcissant sans signifier rien de plus que leur raccourcissement, pas de rentrée ce … Lire la suite « Nous avons été le lieu de notre propre occasion. » (collection Le Répertoire des îles, des éditions Burozoïque, 2009)

« Artistes sans œuvres / I would prefer not to » de Jean-Yves Jouannais (Verticales, 2009)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 2 juillet 2009) Commençons par la fin. Par ailleurs. Commençons par ailleurs. Par la fin. Commencer par la fin. « Firmin Quintrat (1902-1958). Ce dernier prit, en 1929, à l’âge de vingt-sept ans, la décision de dépenser les années qu’il lui serait encore donné de vivre à regarder le … Lire la suite « Artistes sans œuvres / I would prefer not to » de Jean-Yves Jouannais (Verticales, 2009)

« L’homme pacifique » de Marc Pautrel (Gallimard, coll. L’infini, 2009)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 25 juin 2009) « Dans la forêt il y a quelque chose qui vit. C’est dans la forêt qu’il faudrait habiter. Il fait construire sa maison juste en face de la forêt et il rachète l’espace vert limitrophe pour être certain de ne jamais en être séparé. Il faudrait … Lire la suite « L’homme pacifique » de Marc Pautrel (Gallimard, coll. L’infini, 2009)

c.c.C.C. (clavier, cannibale, Christophe, Claro) (« Clavier Cannibale », par Claro, Inculte essais, 2009)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 13 mai 2009) Que ça circule. François Bon avait initialement suggéré, dans son article du tiers-livre consacré, début mars 2009 (et modifié deux mois plus tard, et de nombreuses fois depuis, comme quoi ça bouge, Internet) à ce livre de Claro, forme d’essai mélangé plutôt que thèse sur … Lire la suite c.c.C.C. (clavier, cannibale, Christophe, Claro) (« Clavier Cannibale », par Claro, Inculte essais, 2009)

« Paris-Brest » de Tanguy Viel (éditions de Minuit, 2009)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 9 avril 2009) Tout ça qui maintenant tient dans une poche Dans l’une des fins – l’une des figures de fin – de « Paris-Brest », il y a un manuscrit tenu d’une main et un briquet Palavas-Les-Flots de l’autre, le manuscrit qui tout dévoile et livre, la clé de … Lire la suite « Paris-Brest » de Tanguy Viel (éditions de Minuit, 2009)

Un matin de grand silence, de Éric Pessan (éditions du Chemin de fer, 2009)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 25 mars 2009) C’est un matin de grand silence – c’est ce que ça raconte, à savoir a priori rien que du très peu : un ado se réveille dans un foyer vide, dans l’appartement familial - anormalement silencieux. Les parents, habituellement là (comme  toujours posés là, objets du … Lire la suite Un matin de grand silence, de Éric Pessan (éditions du Chemin de fer, 2009)

« Alphabet » de Dorothée Volut (Eric Pesty éditeur, 2008)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 28 mars 2009) Vers ce court livre, vers cette jeune auteure. « Alphabet », Un livre court et qui beaucoup se tait : ON NE BOUGE PAS, ON EST MORT, ON EST BIEN, ON EST PARFAIT. LE COUTEAU, IL EST BIEN PLANTE, ON EST BIEN, ON NE BOUGE PLUS. L’ASSASSIN IL … Lire la suite « Alphabet » de Dorothée Volut (Eric Pesty éditeur, 2008)

“Entre chagrin et néant” de Marie Cosnay (éditions Laurence Teper, 2009 / éditions Cadex, 2011)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 19 mars 2009) « Par rapport à autrui, j’ai à faire – et non pas au sens de l’aumône et de l’assistance -, j’ai à intervenir, et cela même au plan de l’éthique, indépendamment de toute action politique. » (Cornélius Castoriadis.) Marie Cosnay, donc, intervient. Qu’en tant que citoyenne elle accompagne, … Lire la suite “Entre chagrin et néant” de Marie Cosnay (éditions Laurence Teper, 2009 / éditions Cadex, 2011)

« Army » de Jean-Michel Espitallier (éditions Al Dante, 2008)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 11 janvier 2009) On ne se fait jamais tout à fait à ce genre de choses. On ne se fait jamais tout à fait à ce genre de choses, et pourtant si sans doute, sans doute qu’on s’y fait, puisqu’on oublie, et qu’au rythme des flux passons à … Lire la suite « Army » de Jean-Michel Espitallier (éditions Al Dante, 2008)

« Isotypie sur doxogravure » de Jérôme Mauche (éditions L’instant T, Le Triangle)

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 3 janvier 2009) Poser le regard un moment sur, ce qui n'est pas un livre, mais un objet de textes, récemment paru. Poser puis fixer le regard, car l’objet n’est pas anodin. Le regard posé fixe, on a lu cet objet qui n’est pas un livre, cet objet … Lire la suite « Isotypie sur doxogravure » de Jérôme Mauche (éditions L’instant T, Le Triangle)

« Ma solitude s’appelle Brando » de Arno Bertina

(reprise d’un article publié sur remue.net le 20 décembre 2008) On ne devrait pas lire les quatrièmes de couverture. On le sait mais quoi, répétons : n’oublions pas de nous abstenir de retourner l’objet pour lire la quatrième (ce qui épongera ça de nervosité curieuse en moins ; ce qui nous épargnera de voir l’étiquette de prix, … Lire la suite « Ma solitude s’appelle Brando » de Arno Bertina

« Les Hommes Signes », de Nicole Caligaris

(reprise d’un texte paru sur remue.net le 10 décembre 2008) On a déjà salué ici le travail de Nicole Caligaris, et encore récemment, et encore plus récemment, pour sa qualité, sa recherche constantes ; constance aussi dans la façon dont il ne plie pas devant les objets et sujets dits "engagés" (avec un pincement des commissures … Lire la suite « Les Hommes Signes », de Nicole Caligaris

« Ralbum » & « Funghimiracolette » de Olivier Mellano

(reprise d’un article publié sur remue.net le 25 novembre 2008) Il y a eu le Ralbum, ce printemps, objet sur lequel était inscrit « Coordonné par Olivier Mellano et Emmanuel Tugny ». Ralbum ? C’est un disque dans un livre – proposition réversible : c’est physiquement, certes, un disque dans un livre ; mais l’écoute, en suspension, du disque, ouvre … Lire la suite « Ralbum » & « Funghimiracolette » de Olivier Mellano

« Les Lois de l’Hospitalité » & « Viande froide » de Olivia Rosenthal

1.Les anciens ne sont pas revenus sur le site. Ils sont restés chez eux. Ils ont pensé à autre chose. Ils ont poursuivi leur existence ailleurs. Ils ont dit la vie continue, ça ne s’arrête pas là, le service a été fermé mais heureusement y a pas mort d’homme. Quand les travaux de réhabilitation ont … Lire la suite « Les Lois de l’Hospitalité » & « Viande froide » de Olivia Rosenthal

« Christian Prigent, quatre temps » | entretiens avec Bénédicte Gorillot

(reprise d’un article publié sur remue.net le 20 février 2008) « De véritables critères socioculturels de “succès” seraient des traductions à l’étranger, des éditions en collection de poche. Or non. Et si rien de cela n’est considéré comme traduisible (ou comme digne d’être traduit), ni popularisable en livre de poche, c’est bien que l’on considère … Lire la suite « Christian Prigent, quatre temps » | entretiens avec Bénédicte Gorillot

« Continuez » de Jérôme Gontier

(reprise d'un article publié le 8 décembre 2007 sur remue.net)   1. Je visite mon docteur une fois par semaine – les heures et les jours, ça dépend des années. Ainsi cela commence, et continue, et s’il fallait s’en tenir au synopsis, s’en tenir à « raconter l’histoire », on n’aurait guère à ajouter à … Lire la suite « Continuez » de Jérôme Gontier