Oceania Boulevard, de Marco Galli (Ici même éditions, 2014)

(Reprise augmentée d’une notice parue dans Encres de Loire n° 67)   Oceania Boulevard, de Marco Galli (Ici même éditions, 2014) Traduit de l’italien par Silvina Pratt. La maison d’édition de BD et romans graphiques nantaise Ici Même, fondée et dirigée par Bérengère Orieux (qui a travaillé pendant une dizaine d’années pour Vertige Graphic), édite … Lire la suite Oceania Boulevard, de Marco Galli (Ici même éditions, 2014)

Publicités

Et les lumières dansaient dans le ciel par Eric Pessan (L’école des loisirs, collection medium)

(Reprise augmentée d’une notice parue dans Encres de Loire n° 67)   « J'ai lu que toutes les particules de l'Univers sont nées au moment du big bang, cela veut dire que l'hydrogène qui brûle au cœur du Soleil est cousin du carbone dont je suis composé. C'est peut-être une famille que je cherche dans le … Lire la suite Et les lumières dansaient dans le ciel par Eric Pessan (L’école des loisirs, collection medium)

Un outil en soi (Culture pop´, Cinquante ans de culture populaire à Saint-Nazaire) (préface de Sylvain Coher, éditions Cénomane).

(Reprise augmentée d’une notice parue dans Encres de Loire n° 67) Culture pop´, Cinquante ans de culture populaire à Saint-Nazaire (préface de Sylvain Coher, éditions Cénomane). « Mais au fond c'est quoi, cette fameuse Culture populaire ? » est la question introductive la préface de Sylvain Coher, architecte, ingénieur, façonnier de cet ouvrage.(Architecte, façonnier - ou metteur … Lire la suite Un outil en soi (Culture pop´, Cinquante ans de culture populaire à Saint-Nazaire) (préface de Sylvain Coher, éditions Cénomane).

Un divertissement de Jean-Louis Bailly (Editions Louise Bottu, 2013)

(Reprise augmentée d’une notice parue dans Encres de Loire n° 66) Un divertissement de Jean-Louis Bailly (Editions Louise Bottu) « Mathieu s’est arrosé d’eau de toilette. Il a revêtu une chemisette repassée la veille par sa maman, et dans laquelle il se sent aussi engoncé que s’il portait guêtres, col dur et gilet à gousset. … Lire la suite Un divertissement de Jean-Louis Bailly (Editions Louise Bottu, 2013)

Paco les mains rouges, de Vehlmann et Sagot, éditions Dargaud

((Reprise  d’une notice parue dans Encres de Loire n° 66) Paco, état-civil Patrick Comasson, jeune instituteur des années 30, auteur d’un crime dont ne nous sont montrées que quelques images (un gisant, un fusil fumant, dans une forêt enneigée) est condamné à la prison à perpétuité. Direction Cayenne et son bagne, triste enfer de promiscuité, … Lire la suite Paco les mains rouges, de Vehlmann et Sagot, éditions Dargaud

«Notre amour des pelleteuses» (Proust est une fiction, François Bon, Seuil, coll. Fictions et Cie)

Proust est une fiction, de François Bon (éditions du Seuil, coll.Fictions et Cie, 2013) (Reprise amplifiée d’une notice parue dans Encres de Loire n° 65) « La métaphore du bassin minier intérieur, pour nous toute une richesse : d’abord parce qu’à la surface rien ne se voit – il faut le puits, et descendre. Immédiatement, si … Lire la suite «Notre amour des pelleteuses» (Proust est une fiction, François Bon, Seuil, coll. Fictions et Cie)

EntreOuvert (collectif, autour du travail de Gisèle Bonin, Musée des Beaux-Arts d’Angers)

EntreOuvert, Gisèle Bonin (Musée des Beaux-Arts d’Angers, Collectif, textes de Jean-Noël Blanc, Christian Garcin, Denis Lachaud, Isabelle Minière, Éric Pessan, Jaques Serena, Carole Zalberg) (reprise amplifiée d’une notice à paraître dans Encres de Loire n° 65) « L’odeur, après la question de pourquoi continuer, amène celle, aussi recevable, de, pourquoi pas. Tant qu’on y est. … Lire la suite EntreOuvert (collectif, autour du travail de Gisèle Bonin, Musée des Beaux-Arts d’Angers)

La baie vitrée de Sébastien Brebel (éditions P.O.L, avril 2013)

La baie vitrée par Sébastien Brebel (éditions P.O.L, avril 2013) (reprise amplifiée d'une notice à paraître dans Encres de Loire n° 65) «  Toute sa vie, elle s'est efforcée de rejoindre un lieu mental où tout s'éclairera.  » « Je regarde. », est-il écrit en quatrième. Et cet excipit lapidaire, si concis soit-il, dit exactement … Lire la suite La baie vitrée de Sébastien Brebel (éditions P.O.L, avril 2013)

Professeur Cyclope, volumes 1 à 3

(Présentation de cette revue de bd numérique– reprise augmentée d'un article, paru dans Encres de Loire n° 64). Professeur Cyclope : Cette revue de bd numérique, lisible sur ordinateur ou tablette connecté au web, est une initiative novatrice, saluée comme telle un peu partout, notamment par arte. Au-delà de la nouveauté constitutive au projet (voir notamment … Lire la suite Professeur Cyclope, volumes 1 à 3

Marc-Antoine Mathieu, des livres à & pour ouvrir

Marc-Antoine Mathieu - des livres à & pour ouvrir (Présentation par les bandes des deux plus récents albums d'une œuvre à découvrir - reprise augmentée de deux articles, parus dans Encres de Loire n°58 et 64). Décalage perpétuel (Delcourt, 03/2013) En 23 années et seulement 6 albums, au rythme de parution dégressif (le précédent opus … Lire la suite Marc-Antoine Mathieu, des livres à & pour ouvrir

Prévert et Lartigues, de Benjamin Adam (éditions La Pastèque).

Lartigues et Prévert,  Benjamin Adam  (Reprise d’une chronique publiée dans Encres de Loire n°63, mars 2013) Prendre la route. Et s’arrêter. Pour ne pas repartir. Puis demeurer, fiché dans le sol, hébété, sans même avoir pu prendre son élan, sans jamais avoir pu passer la seconde. Prévert et Lartigues ne sont ni poète ni photographe, juste deux … Lire la suite Prévert et Lartigues, de Benjamin Adam (éditions La Pastèque).

Ce jour-là (par les élèves du lycée Nobel, Clichy-sous-Bois, avec Tanguy Viel (éditions Joca Seria)).

(Reprise d’une chronique publiée dans Encres de Loire n°62, 15 décembre 2012) « On a pris le RER D jusqu’à Saint-Michel puis le E qui mène tout droit à la gare du Raincy. On a vu le bus 603 arriver alors on a couru pour le prendre. On s’est assis tous les deux vers les places … Lire la suite Ce jour-là (par les élèves du lycée Nobel, Clichy-sous-Bois, avec Tanguy Viel (éditions Joca Seria)).

« Ôter les masques » par Eric Pessan (éditions Cécile Defaut – collection lelivrelavie)

(Reprise d’une chronique publiée dans Encres de Loire n°61, septembre 2012) La collection lelivrelavie, dirigée par Isabelle Grell aux éditions Cécile Défaut, prend au mot Roland Barthes  : « L’enjeu de cette collection est de relever le défi que Roland Barthes nous jeta dans son livre le plus autobiographique : Roland Barthes par Roland Barthes. … Lire la suite « Ôter les masques » par Eric Pessan (éditions Cécile Defaut – collection lelivrelavie)

« Peste et Choléra » de Patrick Deville (éditions du Seuil, collection Fictions et Cie)

(Reprise d’une chronique publiée dans Encres de Loire n°61, septembre 2012) Lundi 5 novembre 2012, ce livre a obtenu le Prix Femina. Sur le bureau, un livre de Leonardo Sciascia dans lequel une phrase est soulignée : « La science, comme la poésie, se trouve, on le sait, à un pas de la folie. » … Lire la suite « Peste et Choléra » de Patrick Deville (éditions du Seuil, collection Fictions et Cie)

« Bord du Monde » de Shel Silverstein (trad. Françoise Morvan, Memo)

(Reprise d’une chronique publiée dans Encres de Loire n°60, 15 juin 2012) De Shel Silverstein (1930-1999), on connaissait les deux tomes du « bout manquant » (Memo), fables initiatiques au propos aussi universel que leur trait, cette patte unique, tout en rondeurs et rebonds. Ce grand artiste, illustrateur, musicien, compositeur de chansons pour Marianne Faithful ou Johnny … Lire la suite « Bord du Monde » de Shel Silverstein (trad. Françoise Morvan, Memo)

« Clint fucking Eastwood  » de Stéphane Bouquet (Capricci)

(Reprise d’une chronique publiée dans Encres de Loire n°59, 14 décembre 2011) Quel titre, se dit-on d'abord – fucking résonne, frappe, sidère presque (un instant). Ce qui choque, dans ce titre, n'est pas sa brutalité (l'acteur et réalisateur américain Eastwood n'est pas en reste question violence, qui fut tant abonné aux rôles de justicier solitaire, … Lire la suite « Clint fucking Eastwood  » de Stéphane Bouquet (Capricci)

« Futur fleuve », Emmanuel Rabu, (Laureli-Leo Scheer, 2011)

(Reprise d'une chronique publiée dans Encres de Loire n°58, 14 décembre 2011) « Aux techniques d’asservissement qui avaient émergé depuis l’impact, d’autres – qui ne semblaient pas découler d’une décision mais d’un processus inconscient d’expansion, de réappropriation, s’étaient ajoutés – leur fonctionnement échappait aux classifications. » Échapper aux classifications, assurément : Emmanuel Rabu est un auteur fort souple … Lire la suite « Futur fleuve », Emmanuel Rabu, (Laureli-Leo Scheer, 2011)

« Ecran(s) expériences et situations » (collectif, éditions à la criée)

(Reprise d’une chronique publiée dans Encres de Loire n°58, 14 décembre 2011) À la criée, « maison d’édition coopérative nantaise et rezéenne », est-elle une spécificité locale ? Si c’est le cas on s’en honorera volontiers ; et si d’autres pousses de cet esprit frondeur, sagace et collectif germent par ailleurs, on s’en réjouira d’autant. Les projets de … Lire la suite « Ecran(s) expériences et situations » (collectif, éditions à la criée)